Dans le carnet de Guy le bronzé

forget1.jpg
Guy le bronzé a repéré pour vous les bruits de couloir (pas celles des frappes « out » d'ascione dans les 1er et 2e set contre rodger) de la journée de mercredi à Roland…
– Première bâche : elle a été signée d'Arnaud Boetsch aux dépends, bien entendu, de François Brabant. Ce dernier osa, après une séquence montrant Gasquet et Monfils parler après la défaite du roi Richard, dire que « l'on a tendance à penser que les joueurs français sont ulta-individualistes ». Le cinglant héros de Suède répliqua : « Pas du tout. C'est ce qu'on se dit quand on n'a jamais mis les pieds dans un vestiaire de tennis. » 15-0…
– Tant qu'on y est, un autre Brabo à l'incorrigible François, coupable d'un « Vliegen semble n'avoir aucune faille ». Remplace Gasquet par Nadal et il y aura quelques failles…
– 15h37 : l'histoire retiendra que c'est à cette minute précise que Chamou a (enfin) prononcé le funeste « on la sent très détendue, cette année » à propos d'Amélie « Pelé » Mauresmo. Alors, 2e, 3e tour ? 1/8e de finale peut-être ?

Une réflexion au sujet de « Dans le carnet de Guy le bronzé »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *