Christian Prud’homme, ce héros

bjarneriiskonn173777a.jpgprudhomme.jpg

Heureusement, Christian Prud'homme est là. Le cyclisme allait si mal, il avait besoin d'un guide pour redevenir propre. Et le grand dégarni à la voix de stentor est arrivé… la belle histoire. En annonçant, aux côtés des membres de l'UCI, la création d'une charte contre le dopage, à quelques semaines du Tour de France, Christian Prud'homme a donné l'impression de frapper un grand coup. Mais y croit-il seulement ? « Un coureur qui refuse de signer ne participera pas au Tour » a-t-il asséné. Lourde menace. Sauf qu'un coureur qui refuse de signer la charte contre le dopage est, par définition, dopé. Alors, on peut ici l'annoncer, tous signeront la charte, avec un franc sourire. Ils pourraient même parapher (jean-marie) le blanc-seing à la pointe sanguine de leur piqûre que le prude homme n'y verrait rien. Qu'importe : la machine est lancée, et bien lancée, puisque c'est Sandy Casar qui l'a inaugurée, en ajoutant qu'il était prêt à donner des poches de son sang pour résoudre l'affaire Puerto. C'est gentil, Sandy Lou, mais ça ira. En tout cas, Cricri est rassuré : le Tour 2007 sera propre, ou ne sera pas.

Une réflexion au sujet de « Christian Prud’homme, ce héros »

  1. Du coup, on se demande qui était sur le vélo le jour de cette fameuse montée d’Hautacam sur grand plateau. Et si Monsieur 60% (le surnom de Bjarne en référence à son faible taux d’hématocrite) c’était en réalité le beau christian? Combien de fois se sont-ils échangés ? Qu’en pense les femmes de l’un de l’autre? Vont-ils participer à secret story ?
    Pire, et s’ils n’étaient qu’une seule et même personne? Cela expliquerait la soudaine cecité de Prudhomme feignant de découvrir le dopage dans le vélo après les déclarations de Riis concernant sa prise d’EPO (ce qui ne serait finalement qu’une bonne blague de l’ami christian pour faire rire Thierry Adam).
    Quels farceurs!

  2. l’UCI avec à sa tete l’ancien president Hein Verbrugen en légalisant le taux d’hématocrite à 50% sont les principaux resdponsables du dopage!

  3. Salut Rahel,

    Je dois bien avouer malgré les pressions qui pèsent sur moi, que je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi. Et d’ailleurs je ne comprends rien de ce que vous avez écrit. Qui est ce Hein Verbrugen? Un énième sosie de Bjarne Prudhomme? S’il faut aller jusqu’en Autriche pour justifier le dopage, là je dois dire que ça me fait chier! Nom d’un pute! Vous parlez du taux d’hématocrite, ne vouliez vous pas plutot parler des mots globine? Quant à l’UCI, je pense que vous voulez aborder par là vos problèmes familiaux, ce qui n’est pas vraiment le sujet du jour.
    De plus, pourquoi cacher vos révélations derrière des mots peu usités dans la langue française tel que « resdponsables ». Pour être compris, il faut être intelligible et ne pas employer ce langage technocratique que seuls vous les ronds de cuir maitrisez dans les bureaux.
    Si vous voulez mon avis sur le dopage, tout est de la faute à Erwan Mentheour, qui s’il n’en avait jamais parlé , n’aurait pas donné des idées aux autres. Il aurait dû rester faire du djembé dans son angola natale. Son acte est criminel, ce fut la porte ouverte à toutes les dérives sanguines que l’on sait.
    Je suis prêt à dialoguer avec vous, mais gardez votre calme. Sinon j’en appelerai aux modérateurs de ce forum.

    Amitiés temporaires et circonstanciées

    Alain Blanchardo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *