Bruits de vestiaire

marguerite.jpg

Formule 1. Six pilotes ont subi un contrôle antidopage, vendredi, après la deuxième séance d’essais libres du champêtre Grand Prix de France, à Magny-Cours : Raille qu’aux naines (Ferrari), Barrique hello (Honda), Rose berge (Williams), Lui zizi (Toro Rosso), David sonne (Super Aguri) et l’infortuné Cubi de chat (BMW Sauber), qui soigne pourtant encore les séquelles de son crash monumental du Canada. En voilà un, au moins, qui a une bonne excuse en cas d’échantillon positif. Kessler pourrait s’en inspirer.

Cyclisme. On avait quitté Frank Vandenbroucke « hors de danger » et « conscient » il y a un mois à peine, au lendemain d’une tentative de suicide. Le vainqueur de Liège-Bastogne-Liège 1999, dont le chien est un grand consommateur de Clenbuterol®, est depuis sorti de l’hôpital psychiatrique où il avait été interné de force. « Je peux encore gagner de grandes courses. La famille est ma force », avait-il déclaré à une revue spécialisée belge à l’été 2006. Avant que sa femme ne le quitte. « J'ai vaincu la dépression : je ne me tromperai plus, je ne finirai pas comme Marco Pantani. » Ca n’est pas passé loin…

Rugby. La législation française proscrit clairement la vente de boissons alcoolisées dans les enceintes sportives (art. L49-1-2 du code des débits de boissons). Pourtant, notre gouvernement d’ouverture a chargé une délégation interministérielle d’étudier l’éventualité d’une dérogation pendant la prochaine Coupe du monde. On ne sait pas si Bernard Laporte, futur secrétaire d’Etat aux sports, a joint la dite délégation ; mais les droits de commercialisation auraient été vendus à Heineken, déjà sponsor principal de la Coupe d’Europe. Qui a dit lobby ?

Football. Malgré sa relégation en National, le Football Club d’Istres Ouest Provence est, après l’Olympique lyonnais, le deuxième club français à être côté en bourse. Spécialiste du milieu économique, Bernard Calvignac a fait au printemps son entrée dans le capital du FC Istres, via le fonds d'investissement luxembourgeois Compulease et aux côtés notamment du journaliste Michel Dhrey. La présence de Nicolas Goussé et de Rudy Riou dans le riche effectif sudiste n’a pas suffi à faire décoller le titre au-delà des 6,75 euros.

Sports auto. Lucide – « je ne serai jamais une grande pilote » – Margot, de son vrai nom Marguerite, moins glamour, ne doit pas à son seul patronyme d’attiser les foudres médiatiques. La belle, fille à papa – un certain Jacques Laffite – a défloré cet hiver un palmarès aussi vierge qu’Alizée Cornet en remportant le Trophée Andros féminin. Allez savoir pourquoi, le magazine gratuit Sport a préféré s’attarder sur sa chute de rein plutôt que son coup… de volant (vidéo ci-dessus).

Tennis. Un voleur sévit depuis quelques mois dans les vestiaires du circuit ATP. Le Tchèque (en bois) Radek Stepanek se serait ainsi fait dérober 5.000 euros en liquide à Monte-Carlo. Grosjean, Albert Costa, Llodra et Bjorkman, plus récemment, ont encore allongé la liste des victimes. Après l’affaire du curé (Régis) de Camaret, entraîneur mis en examen l'an passé pour viol sur mineur, il ne fait décidément pas bon de s'attarder dans les stades de tennis.

Une réflexion au sujet de « Bruits de vestiaire »

  1. Merci de cette précision et pour votre investigation jusqu’au boutiste. Me voilà rassuré, comme Arnaud Clément, l’idiot du village.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *