Bruits de Vestiaire

mengin.jpg

Rugby. Le « hairy man » a fait des émules. A l’instar du haka des All Blacks et des autres équipes du Pacifique (Fidji, Samoa…), l’Afrique du Sud procèdera désormais à une danse traditionnelle avant ses rencontres. Jake White, le sélectionneur sud-africain, a justifié que « les livres d’histoire montrent » qu’en 1926, les Gazelles exécutaient une danse guerrière zouloue lors des grands matches. Si ça continue, les Français vont bientôt se mettre à la bourrée auvergnate.

Rugby (bis). Le XV de France suit la route du Tour. Après avoir franchis les Alpes et Val-d’Isère, les Bleus se sont rendus dans les Pyrénées en faisant étape à Gruissan (Aude), où l’ancien international Didier Codorniou, maire de la station balnéaire, les a invités à manger. Bonjour la note… A cette occasion, le président du Conseil régional de Languedoc-Roussillon Georges Frêche a remis la médaille d'honneur de la Région au manager Jo Maso, à l'entraîneur Bernard Laporte et au capitaine Raphaël Ibanez. Sûrement parce qu'il y a moins de noirs dans le rugby que le foot…

Football. Bon, d’accord, les passagers du vol d’Air France entre Mérignac et Paris, lundi, ont connu un meilleur sort que ceux de l’A320 brésilien. Ce n’est pas une raison pour excuser Mamadou Baldé. Le défenseur bordelais a demandé à descendre de l’avion après avoir reçu un coup de fil de Lolo Blanc lui demandant de se présenter expressément à l’entraînement. On ne désobéit pas au « président » ; alors, ni une, ni deux, Mamadou, 22 ans, fait fi des recommandations de l’équipage. Résultat : une heure et demie de retard pour la centaine de personnes à bord, obligée de débarquer pendant que la police a inspecté les bagages. Les dirigeants girondins auraient proposé des places pour des matches du club en guise de dédommagement. A voir leur effectif pour la saison prochain, ce n’est pas vraiment un cadeau.

Cyclisme. La menace plane sur les championnats du monde sur route initialement prévus en septembre, à Stuttgart. « L’épreuve est dans une situation critique et peut-être va-t-on parvenir à la conclusion qu’une annulation spectaculaire signalerait le renouveau nécessaire du cyclisme », a déclaré Wolfgang Schäuble, ministre allemand de l'Intérieur. Une décision d’autant plus cruelle que les porteurs du maillot arc-en-ciel ont toujours fait preuve d’une éthique exceptionnelle, de Luc Leblanc à Romans Vainsteins, en passant par Lance Armstrong et Laurent Brochard. Ils sont durs, ces Allemands. Que va faire Oscar Freire maintenant ?

Equitation. La Fédération équestre internationale a annoncé la semaine dernière qu’un… cheval avait été contrôlé positif. « Tant que nous n'avons pas reçu le résultat de l'analyse de l'échantillon B, nous ne pouvons pas donner plus d'informations » quant à son nom et sa nationalité, a expliqué un porte-parole de la fédération. Aux dernières nouvelles, le Français Christophe Cheval serait hors de soupçons. Toujours chargé comme une mûle, Christophe Mengin (notre photo) est en revanche suspecté.

Athlétisme. Oscar Pistorius, coureur amputé de la moitié de ses deux jambes, a participé la semaine dernière à la réunion Golden League de Rome, au milieu des valides, finissant à la deuxième place du 400 mètres B (46’’90). Une performance remise en cause par l'avantage que pourraient lui donner ses deux jambes artificielles sur les autres concurrents, les lames de carbone lui permettant d’avoir une foulée plus ample et une résistance, dans le deuxième 200 m, digne de la « loco de Waco », dont il approche les temps de passage en fin de boucle ! Leslie Djhone et Marc Raquil devraient peut-être passer sur le billard…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *