Cyclisme, Tour de France : Contador, qu’on adore ?

parisnicefinal.jpg

Il a vraiment l'air gentil, ce Contador. Comme le Vestiaire le disait juste après l'exclusion de Rasmussen, l'antithèse du Danois ne pouvait que passer pour un héros, qui courait pour son jeune frère handicapé. Seulement, les soupçons finissent toujours par revenir, autour de ce Tour 2007.

Certains y verront un mal paranoïaque, d'autres la volonté française de virer tous les coureurs étrangers pour avoir un podium français (quel talent, mon Rasmu), mais nous n'y voyons que le reflet d'une triste réalité. Et si hier, le sympatoche espagnol a débarqué à Madrid puis à Pinto, son village d'origine, en héros, un bon docteur allemand, succèdant à un charlatant hibère, lui a fait siffler les oreilles.
Teuton stérone
Werner Franke dit avoir en sa possession la feuille de route du jeune coureur espagnol : « Contador a utilisé de l’insuline, de l’HMG-Lepori (une hormone stimulant la sécrétion de testostérone) et un produit pour l’asthme nommé TGN ». Aïe. Respectons la présomption d'innocence, car rien n'a été prouvé. Mais si Contador sait mieux sourire que Rasmussen, il montait les cols aussi vite que le Danois « aux performances surhumaines ». Et contrairement à lui, son nom a été cité dans l'affaire Puerto. Adoubé par Indurain lui-même (!), encensé par Armstrong, Alberto Contador représente pour la presse espagnole « le symbole d'un cyclisme nouveau, propre », et pour son homologue allemande, « un vainqueur qui suscite la suspicion. » Contador, lui, avait déclaré : « Si je n'étais pas propre, je ne serais pas là. » Raisonnement par l'absurde pour clamer haut et fort son innocence. Et pendant ce temps-là, un autre espagnol, Iban Mayo, a été contrôlé positif à l'EPO. Et Patrick Sinkewitz, positif à la testostérone, qui clamait haut et fort « être déterminé à se battre et à prouver son innocence », il y a deux semaines, a renoncé à la contre-expertise. Les bonnes résolutions, qu'on nous dit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *