Bruits de Vestiaire

radek.jpg

De la séparation du couple Stepanek-Hingis (ci-dessus) aux affaires de famille de Bastareaud en passant par L’île de la Tentation… Des « Bruits de Vestiaire » très people cette semaine.

F1/football. Non content de n’en faire déjà qu’à sa tête de veau dans les paddocks de la F1, Bernie Ecclestone lorgne désormais sur le football et le club anglais d’Arsenal. « Les dirigeants ne veulent pas vendre et ont signé un accord de lock-out pour un an. Mais beaucoup de choses peuvent changer pendant ce temps, a déclaré le milliardaire des ders à l’excellent quotidien britannique The Times. Si je pouvais acheter Arsenal je le ferais, mais j’en voudrais le contrôle. » Et Schumacher en attaque pour pallier le départ d'Henry ?

Motocyclisme. Nous vous parlions la semaine dernière, dans cette même rubrique, des soucis rencontrés par Valentino Rossi avec le fisc italien, à qui il aurait « oublié » de déclarer 60 millions d’euros. Son quasi homonyme, l’obscur Loris Capirossi, est presque aussi étourdi que lui : il doit également une coquette somme (12 millions d’euros) à l’organisme de contrôle pour une période allant de 1995 à 2002 pendant laquelle le pilote transalpin affirme avoir pourtant résidé à Monaco. D’ici à ce que les deux Ritals fassent cellule commune…

Handisport. Aaron Fotheringham, un Américain de 14 ans, a effectué un salto arrière… avec sa chaise roulante ! « Une performance unique en son genre réalisée pour la première fois en Allemagne, à Schwalbe, à l'occasion d'un rassemblement de personnes en fauteuil, baptisé Rolliday », écrit l’Agence France Presse. Le Vestiaire est formel : notre jeune ami, adepte des rampes de skate-board, n’est pas le premier sportif handicapé à réaliser un salto arrière. Philippe Candeloro et Surya Bonaly l’ont fait avant lui.

Tennis. Rappelez-vous Lleyton Hewitt, largué fin 2004 par sa blague belge Kim Clijters à moins de quatre mois de leur mariage… Le Tchèque en bois Radek Stepanek net avait lui aussi fait sa demande à la joueuse suisse Martina Hingis, qu’il fréquentait depuis le début de l’année 2006. Et bien l’ancienne numéro un mondiale a préféré le quitter, le week-end dernier, plutôt que de lui dire non. On espère qu’Arnaud Clément ne fera pas la même connerie avec Camille Pin.

Rugby. Mathieu Bastareaud, 18 ans, avait fait sensation, en mai dernier, lorsque Bernard Laporte l’avait appelé pour la tournée en Nouvelle-Zélande alors que, centre au RC Massy, en Fédérale 1, il n’avait encore jamais joué un match pro. « C'est un garçon qui a de l'avenir, on a envie de le voir. Il a la maturité d'un gars de 25 ans et toutes les qualités pour jouer au niveau international », avait dit de lui le sélectionneur. Désormais au Stade français, le jeune homme n’est autre que le cousin de… William Gallas. Qui a dit piston ?

Médias. L’émission de TF1 L’île de la tentation avait déjà une sportive de présentatrice : l’ancienne championne de judo Céline Géraud. Le casting estival de la chaîne renferme une autre pépite : Carine, jolie blonde savoyarde venue mettre sa relation à dure épreuve devant les yeux de la France entière et de son papa, Patrice Garande, meilleur buteur du championnat de France de football 1984 et actuel entraîneur-adjoint de Caen.

Football. Deux anciens sélectionneurs nationaux sont mis en cause pour les rapports douteux qu’ils auraient entretenus avec des narcotrafiquants et des groupes paramilitaires d’extrême droite. L’enquête judiciaire s’intéresse entre autres à des transferts de joueurs utilisés pour blanchir l’argent du trafic de drogue, ainsi que pour payer des arbitres et arranger des matchs. Que Roger Lemerre et Jacques Santini se rassurent. Il s’agit en fait de Francisco Maturana et Hernan Dario Gomez qui, ô surprise, sont Colombiens…

2 réflexions au sujet de « Bruits de Vestiaire »

  1. c’est nul de dire une chose pareille sur le piston de Bastareaud!
    Il est monté tout seul en commençant dans une petite ville, un petit club!
    Quand les journalistes parlent de lui impressionnés, quand on évoque une carrière ambitieuse on ne parle pas de son cousin bizarrement!

    quel serait l’avantage à le prendre dans une équipe sil n’avait pas un bon jeu et un avenir promettant?! si! il a un cousin connu.. ca fait gagner un match ça..

  2. Votre première contribution au Vestiaire n’est pas aussi promettante que Bastareaud. Comme tous nos néophytes, vous avez visiblement du mal à saisir le second degré, mais à bien y penser après le match de l’aprem, c’est peut-être Gallas qui a été pistonné pour avoir un cousin aussi talentueux.

    Nous chargeons notre envoyé spécial permanent au pays de Galles de lui transmettre vos encouragements.

    Cordialement,
    L’équipe du Vestiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *