Foot, Ligue 1: Que vaut Lyon ?

champions.jpg

Que vaut Lyon ? Cette question hante les antennes de Canal +, les rédactions de France et de Navarre, et même Patrick Montel. On attendait impatiemment le premier match de Ligue 1, contre Auxerre, pour se faire une idée, pour savoir si Lyon était aussi fort qu'avant, mais surtout s'ils étaient plus forts – parce qu'aussi forts, on s'en fout, vu que la L1 ils l'ont déjà gagnée cette saison-.

Premier élément, Lyon est toujours plus fort que les autres dans l'Hexa-gones. Ils ont retrouvé la forme physique, et sont du coup toujours aussi souverains en France. A noter tout de même qu'Auxerre a été d'une redoutable anémie, tous ses joueurs semblant aussi faibles que les adversaires de l'OM de Tapie. Du coup, Kallström et Toulalan se sont baladés, il est vrai que c'est plus simple face au toujours vilain Pedretti. Derrière, Cris a repris ses esprits après une infâme fin de saison. Donc, la cote de Lyon ne dépassera pas 1.50 cette saison au Lotofoot.

Il a du bec Benzem'

On craignait surtout devant, avec les départs de Malouda et Tiago (orientateur de génie). Et surtout Govou qui reste, avec l'arrivée de son clone Keita (potentiellement meilleur quand même). Eh bien, la conclusion c'est que… il faut attendre ! Mignot est gentil, mais ça n'indique rien sur le niveau européen. Par contre, une confirmation : Benzema est bien le meilleur attaquant français depuis Henry et finira meilleur buteur dès cette saison. Déjà, le Vestiaire l'affirme. Il a tout, et même dans ses matches de merde comme contre Auxerre, il marque. Maoulida avait l'air encore plus nul que d'habitude en face.

Le Lyon peut mourir ce soir

Ce qui inquiète, c'est plus le niveau de base de Lyon. Des matches avec Juninho, Toulalan, Kallström, Govou, Baros et Benzema, Lyon en a joué et gagné par le passé. Mais les nouveaux ne sont pas confirmés, et la moindre étincelle fera s'évaporer la confiance rapidement. Contrairement aux années passées, la possibilité de voir chuter Lyon est bien réelle, car leur supérioité doit être reinstaurée. Que vaudront Bodmer (sans jouer), Keita (apprendra-t-il à centrer ?), Benarfa (face à un défenseur « rugueux », pas Baptiste Martin…). Nous entendons déjà poindre les « Pedretti, Diarra s'y sont cassé les pattes ». Non, Pedretti et Diarra sont des joueurs moyens, dont on savait avant qu'ils n'auraient jamais le niveau Champion's League et le re-prouveront bien assez tôt (tiens, pour Pedretti, c'est déjà fait). Des inconnus viendront la lumière, car une saison sans blessés n'existe pas. Capt'ain Coupet en sait quelque chose, tout peut aller très vite…

Une réflexion au sujet de « Foot, Ligue 1: Que vaut Lyon ? »

  1. Bonjour,

    Le Vestiaire s’étonne qu’il puisse y avoir des fans de Pedretti. Vous même, en êtes vous un ? Il est vrai qu’il a connu une ascension fulgurante, mais eu égard à ses qualités réelles, n’a-t-il pas été surcoté lors de son départ à Marseille, y compris dans sa propre tête ? Dimanche, il a été totalement étouffé par le milieu lyonnais. Même s’il s’est créé les deux seules occasions auxerroises du match, reconnaissons-le aussi. Mais il est vilain, ça on n’y peut rien, et malheureusement, lui non plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *