Athlétisme, fin de saison: Les vacances de Monsieur Nullo

articlesgeiez58040807181005photo00photodefault512x419.jpg

La saison d'Athlétisme a donc pris fin ce dimanche à l'occasion de la finale mondiale à Stuttgart. L'heure du bilan est venue, et pour les Français il est à peu près aussi fameux que l'ensemble de la carrière d'Arnaud Boetsch.

A commencer par Ladji Doucouré qui a réalisé une année en tout point merdique. Son meilleur temps date d'hier et hélas il n'est que de 13″27, de quoi faire crever de jalousie Vincent Clarico mais pas plus. L'heure d'une énorme remise en question est venue, on se demande sérieusement s'il sera un jour de nouveau en mesure d'entrer dans une finale internationale, et l'on n'ose même pas parler de podium tant la honte s'empare de nous à la moindre évocation de cette idée. Où est passé le champion du monde 2005 ? Même Renaud Longuèvre se pose sempiternellement cette question sans pouvoir apporter de réponse valable. Pendant ce temps-là, seul Ladji est persuadé qu'il a encore le niveau. Une blessure sur la 5ème haie constituera sa dernière excuse de la saison. Il était temps, il ne savait plus quoi inventer.

Les aveugles ont toujours tort

Pour ce qui est des grands classiques, pas de surprise. Evidemment Arron s'est plantée, mais en plus elle vieillit à vue d'oeil, même Assia el Hannouni s'en aperçoit. C'est à se demander si l'année prochaine elle parviendra à tenir trois courses sans se blesser. Et si elle y parvient, réussira-t-elle à rivaliser avec Fred Bangué? Dans le cas contraire, à la fin 2008, elle regrettera probablement la disparition du Morning Live et de Soyons Sport.
Sinon, par respect de la jurisprudence Cheval, l'équipe de France a apporté son habituel nullard dopé, avec cette fois un bonus track, puisque Lacasse s'est fait accompagner de Keita et de toute la bande de brèles du demi-fond. 2007 fut donc un grand cru pharmaceutique autant que d'intelligence.
En parlant performances « naturelles », évoquons le grand cirque du 100m où les instances internationales laissent se dérouler un spectacle affligeant et ridicule. Powell qui fanfaronne en courant vent de face en moins de 8 secondes et Gay annonçant qu'il peut faire 6 secondes de moins. Tout ça n'est rien à côté de Jeremy Wariner. Oui Wariner.

L'Hurtis…caire de Plasenta
L'autre interrogation de la saison concerne cette incapable de Muriel Hurtis. Comment avec un potentiel de 22″15 ne peut-elle pas parvenir à confirmer en compétition officielle? Elle n'a ni l'âge, ni les lacunes d'Arron. 2008 sera pour elle aussi sa dernière chance. Si elle ne trouve pas la force de terminer trois ou quatre 200m de suite autant qu'elle fasse autre chose. Qu'elle se prostitue ou qu'elle aille torcher ses gosses, mais en tout cas qu'elle ait la sagesse de cesser l'athlétisme et donc d'arréter de faire chier ce pauvre Piasenta et nous avec. On ne s'etendra pas davantage sur le cas Baala, tout a déjà été dit précedemment à propos de l'El Gerrouj du SDF.

Maintenant, en dehors de la demission du staff français après Pekin et du retour de Pognon et de Marcel Montebrun, le nouveau visage de Diniz.

 

Une réflexion au sujet de « Athlétisme, fin de saison: Les vacances de Monsieur Nullo »

  1. Bonsoir qui vois-je,

    L’étourderie est rectifiée. Ce que nous aimons avec ce blog, c’est la pertinence des commentaires toujours très éclairés. Je vous remercie, on ne vous la fait pas.
    Sans rancune

  2. Votre blog marche de mieux en mieux mais avez-vous imaginé la tete de certains de nos athlètes s’ils venaient à tomber sur ces pages (oui je sais, vous allez me dire, surtout celle de Diniz). Il y a certes un ton original dans ces petites chroniques mais attention à ne pas tomber dans la haine. Vous permettre de dire de Muriel Hurtis qu’elle ferait mieux de se prostituer ou de trocher ses gosses est totalement haineux et qui plus est pitoyable. Ce que Muriel Hurtis tente de batir depuis ces années avec sa sueur pour la France ou peut-etre tout simplement pour elle (ce qui n’est deja pas mal), vous vous permettez de le détruire en une petite formule qui a du mettre quelques dixièmes de secondes à germer dans votre esprit (peut-etre plus, allez savoir). Dire l’El Gerrouj du pauvre n’était pas suffisant, on en rajoute une couche avec « le SDF » pour faire du non-politiquement correct gratuit et de la provoc qui n’a pas lieu d’etre?
    Vos petits billets sont cependant agréables à lire et l’analyse est fine, pas besoin de jouer à la haine pour vous faire connaitre.
    J’espère une réponse de votre part.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *