Football, Médias : France 2 footu

jaouicatalis.jpg

Heure du décès : dimanche 16 septembre à 13h50. France 2 foot vient de réaliser une énième audience médiocre, et la gomina de Balbir ne suffira pas à recoller les morceaux.

Comme bon nombre d'entre vous, nous ne faisions pas partie des téléspectateurs qui ont regardé France 2 foot dimanche. Une mauvaise habitude perdue dès la seconde émission dominicale. Avec 15,8 % de parts de marché pour la première partie, la plus regardée des deux, le mag foot du service public a plongé à 10 points en dessous des prévisions de Daniel Bilalian, le patron des sports. Un gouffre qui en dit long sur la mort cérébrale de l'émission. Et que dire de la seconde partie, que nous n'avons pas regardé non plus. Elle réalise moins d'audience que 100% foot, qui reste pour Le Vestiaire la meilleure émission foot du Paf. Léger détail : l'émission de M6 est diffusée à minuit.

Et ta mère, elle Balbir ?

Le problème, c'est qu'avec Balbir aux commandes, sorte de VRP épileptique qui répète sans cesse « France 2 foot » comme message subliminal, la présentation est digne du téléachat. Celui qui frôlait l'orgasme dans la cabine de commentateur de Canal dès qu'un ballon sortait du rond central (même pour un 0-0 lors d'un Sedan – Caen), a fini de faire ses preuves d'inaptitudes à vitesse grand V à la présentation. « Il est trop esseulé, même si je l'aime bien » a tenté de justifier Dominique Grimault, son concurrent peu inquiet que France 2 foot devienne plus impertinent que 100% foot, à propos de l'émission cathomerdique de France 2. La chaîne a foiré son pari de débaucher un membre de l'équipe Canal +, en prenant l'un des seuls à n'avoir jamais présenté. Son sourire figé ne résistera pas longtemps aux jeux de mots d'Alain Vernon. Christophe Josse, l'ancien de la 2 qui a avantageusement pris sa place, en rigole encore.

Attention à la marche

Et puis, en choisissant les dinosaures de la chaîne, France 2 foot était mort-né. On a beau les essayer sur un débat, au commentaires, en interviews, rien ne marche pour les Montel, Lauclair et compagnie. En programmant la Ligue 2 en ouverture d'émission, les énarques de France 2 ont joué tocards sur table. Patrice Duhamel, le directeur de la rédaction de France 2, lassé d'entendre que l'heure et demie de foot est inutile, a décidé de faire un point à la Toussaint. S'il concède que les chiffres ne sont pas bons, sa patience n'a pas encore atteint ses limites. « En face, nous avons tout de même Attention à la marche. » Ne pas déprogrammer la messe, c'est un choix. Et la qualité de l'émission ne se discute pas. « Demandez donc aux présidents des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 ce qu’ils en pensent. Ils vous diront que jamais ailleurs leur club ne fut aussi bien exposé que sur France 2 foot. Les autres chaînes privilégient en permanence Paris, Lyon et Marseille. Nous, nous faisons vivre le football en profondeur. » Les 15,8 %, qui sont de moins en moins nombreux chaque semaine, doivent approuver. Atteindre le haut niveau ne s'improvise pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *