Les interviews (presque) imaginaires du Vestiaire

[gv data= »http://www.dailymotion.com/swf/2I2sAkbqSbrkvkpMH »][/gv]

 

L’attaquant de Bolton et de l’équipe de France Nicolas Anelka nous a donné rendez-vous à l’étage du Quick de Trappes. Une quinzaine d’emballages graisseux recouvrent sa table.

NICOLAS ANELKA : (Il nous tend un sandwich déjà entamé) Tenez, j’arrive pas à le finir… Vous savez, je touche une commission sur chaque « Anelka Burger » vendu dans le monde et en Belgique.

QUESTION : Ce n’est pas vraiment le type d’alimentation recommandé avant un match de l’importance de celui contre l’Italie…
N.A. : (Haussant les épaules) Le coach sera dans les gradins. Alors, même avec des jumelles, il pourra pas voir que j’ai pris 8 kg…

Q. : Vous avez pris 8 kg !?!
N.A. : Ouais, en deux semaines. Et encore heureux que Thierry (Henry) ait bien voulu m’aider. Il pensait être remplaçant toute la saison à Barcelone ; mais avec la blessure d’Eto’o, il est obligé de jouer et n’en mange pas plus de dix par jours, maintenant.

Q. : Comment faites-vous, de votre côté, à Bolton ?
N.A. : Voilà enfin quelqu’un qui me comprend ! Il n’y a pas de Quick là-bas. Des Subway, des KFC et même des Burger King. Mais pas de Quick. Alors, je suis obligé de me faire livrer. Et ça durcit les tranches de steak.

Q. : Mais au niveau du jeu…
N.A. : Oh, c’est pas bien dur de prendre un défenseur anglais de vitesse. Même Sibierski et Steed Mike Brant y arrivent.

Q. : Raymond Domenech sera de retour sur le banc mercredi prochain contre l’Ecosse. Ne craignez-vous pas qu’il se rende alors compte de votre manque de condition physique ?
N.A. : (La bouche pleine) Mmmf… Cha nous fera pas de mal de prendre un peu de volume avant de jouer les Ecossais. Ces gars-là, ils ont deux équipes de rugby. Et même pas de slip sous leur short, comme Zébina. C’est mon pote Mich’ qui me l’a dit.

Q. : S’est-il astreint au même régime que vous ?
N.A. : Putain, il est même loin devant ! Chabal et Ibanez bouffent au p’tit dej’ ce que j’avale en une semaine. C’est de la concurrence déloyale !

Q. : Vous avez conseillé l’Anelka Burger à beaucoup d’autres de vos amis sportifs ?
N.A. : (Naman Keita arrive, un plateau dans les bras) Ouech, Naman ! (Il s’arrête) T’abuses trop, mec, t’as pris un Giant !

NAMAN KEITA : J’arrête tes sandwichs, Nico. C’est une grosse connerie. Ca m’a filé la testostérone.

N.A. : La quoi ?
N.K. : La testostérone. C’est une maladie qui attaque les muscles, ils m’ont dit au centre antidopage. J’ai foiré mes Mondiaux à cause de toi, j’aurais jamais dû écouter tes conseils. Compléments alimentaires, tu parles…

Propos (presque) recueillis par Roger Secrétin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *