Foot, les grandes familles du foot : Les Traoré

arton1483.jpg

Le Vestiaire compose pour vous la meilleure équipe du même patronyme. Cette semaine, les Traoré.

Gardien(ne)

Rokia : Aucun illustre Traoré footballeur ne répondant à cette catégorie, nous avons délibérément choisi la chanteuse.

Défenseurs

Sammy (Mali) : Le sosie de Pierre Richard. Grand, penaud, il en a provoqué (des pénos) au cours de sa carrière. Le maître à penser de Gernot Rohr, c'est dire.

Ismaël (France) : Le jeune Sedanais vient de prolonger. Une grande carrière s'ouvre à lui, s'il joue un jour.

Djimi (Mali) : Après avoir fréquenté tous les clubs anglais et Lens, il s'est fait péter la jambe à Charlton. N'a pas compris que Djimi ne s'écrivait pas comme ça, un peu comme Djezon Boutoille.

Milieux

Alain (Burkina Faso) : Le jeune Auxerrois aurait aimé partir à Châteauroux, cet été en prêt. Auxerre en a décidé autrement, et il se prépare une carrière à la Vandenbosche.

Habibou (Sénégal) : Il a battu le PSG en coupe une fois, avant d'y signer. Ce qu'on appelle un choix de carrière payant puisqu'il n'y a pas joué un match avant de partir pour Panionios et Cannes.

Joël (Messin): Comment oublier les exploits du Messin ?

Oumar (Sénégal) : Un attaquant sénégalais de renommée régionale. Il a quand même marqué quelques buts en éliminatoires.

Attaquants

Issouf (Burkina) : Tellement talentueux qu'il devait filer des bonbons aux gamins pour qu'ils lui demandent un autographe. Pote de sélection d'Amadou Traoré, dit le rouquin.

Abdoulaye (Côte d'Ivoire) : Surnommé Ben Badi, sans que personne ne sache pourquoi. Passé par Sète, Toulon et Avignon, il a toujours privilégié le sportif sur le cadre de vie.

Amara (Sénégal) : Lui, c'est l'inverse. Il n'a jamais privilégié le cadre de vie, ni le sportif d'ailleurs. A Gueugnon, il est toujours un Dieu, où ses exploits sont restés dans la légende, comme ce tir à côté à Nantes en coupe de France, à 2 mètres du but et sans gardien. Finaliste de la Can 2002, à 75 ans.

0 réponse sur “Foot, les grandes familles du foot : Les Traoré”

  1. Bravo; excellentissime, ça m’a bein fait marrer! Et en même temps ça m’a fait repenser à ce bon Habibou Traoré (au prénom finalement très enfantin, littéralement parlant!) qu’on a jamais vu, pour peu qu’on supporte le PSG (si, si, ça existe; j’en suis la preuve vivante!) alors qu’on nous l’avait présenté comme le nouveau Didier Deschamps…

    Finalement, il ressemble quand même plus à Jean-Michel Deschamps, obscur homonyme de la star, dans sa pratique du football: le dimanche, dans son jardin, avec ses gosses…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *