Football, Wayne Rooney : Là haut sur sa Coleen

waynecoleen1a.jpg 

Encore une fois, Le Vestiaire a eu du nez. Little Prince, notre envoyé spécial permanent au Royaume-Uni, vous annonçait dès le mois de novembre que Wayne Roux-né allait gravir sa Coleen (McLoughlin) à l’été 2008. L’info a été reprise cette semaine en Une de Hello!, le Paris Match britannique du pauvre.

« Exclusif : Dans les coulisses du mariage de Wayne et Coleen », titre l’hebdomadaire pipole, trois bonnes semaines après que Le Vestiaire a dévoilé où l’attaquant mancunien allait enfin tirer autre chose que des pénos.

C’est bien à Trouville que la belle et le bête convoleront en justes noces. « Je me suis rendue en France et en Italie, mais on doit encore prendre notre décision », a reconnu la future Madame Rooney.

« Notre non qualification pour l’Euro, aussi décevante soit elle, m’aura au moins permis de caler les festivités de mon mariage », s’est pour sa part réjoui le footeux. Scott Carson aura moins fait un heureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *