L’édito du Vestiaire : En mémoire de Patricia Girard

20060725obs4464.jpg

L'équipe de France de volley qui semble ne pas vouloir aller à Pékin, la finale de la Coupe Davis qui n'a aucune valeur, les handballeuses qui défendent leur titre mondial à domicile dans une indifférence digne du Top 14, et Cassy Vericel qui repointe ses pustules (c'est qui déjà Gillou?). Autant de sujets dont presque tout le monde se fout. Nous aussi, alors on n'en parlera pas plus.

Par contre, c'est pas beaucoup plus médiatisé, mais il y a encore du ski en France. Ingrid Jacquemod, est par exemple régulièrement bien classée, heureusement, elle ne fait pas mieux. Et surtout Jean-Baptiste Grange a enfin réalisé un podium, grâce à un véritable exploit dans le slalom du combiné à Beaver Creek, il est sans aucun doute le nouveau grand champion français, mais surtout la nouvelle star du ski mondial. Il était temps, Amiez et Vidal étaient prêts à rechausser les leurs.

Le retour du melon
Mais le fait marquant de ce week-end, c'est bien Christine Arron qui renonce à courir le relais à Pékin. Plutôt que d'avouer qu'elle n'a pas envie de se casser le cul à courir avec des connes complêtement nulles, elle préfère évoquer son doublé 100m-200m. Problème, le relais se court à la fin du championnat, et n'aurait handicapé en rien ses courses précédentes. En plus, c'est dommage pour elle, ça lui aurait peut-être permis d'approcher au moins une fois un podium pékinois.

Pendant ce temps-là Sebastien Loeb essaie de ne pas sortir de la route pour devenir définitivement le plus grand champion de l'histoire des rallyes. C'est pas grand chose, mais c'est pas mal quand même. Et le PSG ?

Une réflexion au sujet de « L’édito du Vestiaire : En mémoire de Patricia Girard »

  1. Cher Clement,

    Vous aurez sans doute compris malgré votre passion pour le hand, que nous dénonçons par cet article la sous-médiatisation de certains sports. Aujourd’hui la une de l’Equipe était sur le tirage au sort de l’euro alors que dans le même temps l’équipe de France de Handball féminine défend son titre mondial en France. C’est aussi scandaleux que votre incompréhension de notre message

    Cordialement

    L’équipe du Vestiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *