Foot, L1 : Le PSG ne sait pas tirer un Gouffran

mendy.jpg

Paris, capitale des nouvelles modes : un grand club que même les promesses de salaires gallardiens ne sauvent plus. Gouffran préfère rester à Caen.

« Je sais qu’un jour, je regretterai peut-être d’avoir laissé passer ma chance de jouer au PSG. » Yoann Gouffran, s’il n’a même pas les talents grammaticaux de Franck Dumas, garde le sens de l’humour. Evidemment, de regrets, il n’y aura point. Sa décision est limpide : il préfère rester dans son modeste Malherbe que d’investir dans la mauvaise herbe du Parc des Princes. Si ce choix raisonnable de ne pas signer au PSG n’est certainement pas une première, l’avouer, c’en est une. Bergeroo, Fernandez, Artur Jorge, Lacombe, Halilhodzic, Fournier y ont participé, mais il fallait l’aura et l’ego d’un Le Guen pour concrétiser : le PSG est officiellement un club honni.

Mercato hiver naze

Gouffran ne viendra pas. Cela laisse augurer d’un bon mercato : le PSG ne peut que promettre du pognon, même plus une pléiade de bons joueurs. On annonçait Tiago (Juventus), Fred (Lyon), des joueurs de bon calibre, même s’ils jouent moins dans leur club que Babacar Gueye à Metz. On peut douter de leur venue, sauf pour Fred car Aulas semble vraiment avoir envie de le virer. Mais le Brésilien, qui sait que Wiltord a de la famille en Ile de France, voudra-t-il emmener sa femme se frotter à la vie parisienne ?

Les arrivées risquent donc d’être insuffisantes. Et les départs ? Si Rothen s’en va, Loris Arnaud sera titulaire. Lui, même à Caen, il ne jouerait pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *