L’instant Le Vestiaire, foot : La réddition du Cap’tain deutsch

kastendeuch.jpgbonnpaninirl51.jpg

Pour la nouvelle année, l'équipe du Vestiaire vous propose une nouvelle rubrique, l'instant Le Vestiaire, ces instants où une carrière a basculé. Premier exemple avec Sylvain Kastendeuch.

20 mai 2001. Saint-Symphorien est plein comme un œuf pour moquer une dernière fois son capitaine, l’homme de Molinari à la gueule de mineur mosellan. Un jubilé du riche pour le deuch, contre Bordeaux. A la 6e minute, Bonnissel déboule à gauche et déborde aussi bien que Marion Bartoli. Goeffroy « Sex » Toyes, trop lent, oblige cap’tain gueule cassée à couvrir. Une dernière fois, sa conscience professionnelle parle. Contrairement à lui, muet pendant une semaine à cause de ce maudit ballon en pleine gueule.

KO, il quitte le terrain sur une civière, sous les applaudissements d’un public qu’il n’entend plus. Le nouvel adjoint aux sports à Metz met fin à 19 ans de carrière comme ni Weah, ni Pouget ne l’auront fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *