L’édito du Vestiaire : Les perdants seront les perdants

vulic1.jpg

Entre Alain Bernard qui s'affirme et Landreau qui est infirme, Teddy Riner a profité de son week-end pour manger Japonais. Il digère mal.

L'effet Tsonga est décidément troublant. Alors que le principal interessé lui-même ne semble pas en bénéficier, Llodra a réussi la prouesse de le devancer en remportant Adélaïde avant même que le successeur de Noah et Clément ne soit entré en lice à Melbourne. Une émulation vraiment déroutante. Comme l'est aussi ce curieux nouveau XV tricolore qui n'a très clairement pas le niveau requis pour jouer en ProD2. L'Etat de grâce est terminé pour Liévremont et les siens, place désormais à la disgrâce. Il y a fort à parier que d'une part Vulic (photo) portait une moustache postiche, mais surtout que la dernière génération Laporte, même sous antidiurétique, mettrait une fessée aux jeunots. Ce que Laurent Blanc va s'empresser de faire après la sieste.

Pendant ce temps-là, Balbir peut toujours se rassurer, le gars qui présente 100% Foot est pire que Thierry Adam. En plus, il met même pas de gel. Thierry Adam non plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *