Football, Equipe de France : Old trop forts

untitled.bmp

Les Bleus d'hier, poussifs, ne ressembleront que peu à ceux de l'Euro. En attendant, quelques questions demeuraient : Trezeguet toucherait-t-il plus de dix ballons ? Cissé réussirait-il un contrôle ? Thuram sait-il encore courir ?

Et si la black list de Domenech n'était qu'un leurre ? David Trezeguet n'a pas besoin de toucher cinq ballons pour marquer, tout le monde le sait. Mais quand il n'en touche aucun dans le camp adverse, face au but, c'est plus compliqué. Pour avoir un peu le ballon, il aurait fallu qu'il aille tacler Thuram. Un peu comme Bruno Rodriguez et le tact, Anelka l'a systématiquement oublié. En rentrant en fin de match, Cissé s'est créé une occasion, devançant le bilan du Turinois. Au final, il semble être aussi à l'aise dans cette équipe que Joël Muller (photo) dans un bal costumé. Trezeguet ferait presque mieux de prendre sa retraite bleue avant que Domenech ne lui préfère le Marseillais pour l'Euro. On ne veut pas y croire.

Cadre sup

En première mi-temps, contre la vraie Angleterre (c'est-à-dire sans Lescott et Bentley), la France n'a pas montré grand-chose collectivement. Mais elle s'est appuyée, comme d'habitude, sur ses cadres : Gallas, Makélélé, Anelka, Ribéry. Makélélé a même osé quelques dribbles, ce que seul le troisième âge de la Beaujoire peut se rappeler. Thuram, malgré deux ou trois bourdes, a été solide. Clerc, malgré deux ou trois bonnes passes, a été fétide. Enfin, ce match a confirmé que Vieira est indispensable. Toulalan est une meilleure doublure de Makélélé : il court, il harcèle, mais il ne frappe pas et a moins de relation avec les attaquants que la femme de Fred. Flamini a ce profil, mais la règle de Domenech semble le programmer pour l'après-Euro. Dommage.

Sinon, Grégory Coupet n'a pas eu de travail, il sera donc titulaire à l'Euro. Bonne nouvelle pour lui. Et pour les Bleus ?

Une réflexion au sujet de « Football, Equipe de France : Old trop forts »

  1. Pa sur que la titularisation de Coupet soit une bonne chose … on court à la catastrophe avec une doublette aussi fébrile que ça (en ce moment)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *