Formule 1, Saison 2008, GP d’Australie : La madeleine de Prost

williams.jpg 

Les essais hivernaux ont livré aussi peu d’enseignements que Sacha Opinel en a reçu sur les bancs du collège des Muriers. A moins de deux semaines de la première casse moteur de Mark Webber, Le Vestiaire s’interroge.

Qui de Ron Dennis ou de Nakajima se fera virer le premier ? Comment Hamilton arrive-t-il à enfiler son casque ? Barrichello marquera-t-il un point avant de suivre Coulthard et Fisichella en DTM ? Qu’est ce que Nelson Piquet Junior et Super Aguri font en F1 ? Les Queens Park Rangers peuvent-ils encore jouer les play-offs du Coca-Cola Championship ? Bernie Ecclestone porte-t-il des talonnettes ? Sébastien Bourdais voit-il à plus de cinquante mètres ? Qui est Timo Glock ?

La fiabilité a fait un tel bond ces dernières années que le Grand Prix de Melburne ne permettra même pas à Honda d’assurer ses premiers points. Sauf accrochages, on voit mal comment McLaren et Ferrari pourraient ne pas se partager le podium, même si la Scuderia a pris la mauvaise habitude de lancer sa saison avec un handicap.

Caleçon de conduite

Contrairement à ce que Mad Bernie veut bien faire croire à Ross Brawn, la suppression de l’assistance électronique au pilotage ne favorisera pas plus les dépassements qu’elle ne bouleversera la hiérarchie. BMW, Williams, Renault et Red Bull continueront à ramasser les débris, du moins en début de saison.

On ne souhaite à Bourdais, Kubica et Button que de trouver pour 2009 un volant à la hauteur de leur talent. Hamilton n’a pas la moitié de celui de Schumacher, qui serait encore capable de dominer le plateau après an d’abstinence. L’Allemand manque autant à son sport que les interviews de Karen Minier. Alors, David, slip ou caleçon ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *