Rugby, Tournoi des 6 Nations, Galles-France : Cardiff errances

bastareaud.jpg

L'essai de Mathieu Bastareaud n'a pas suffi à l'équipe de France des moins de 20 ans contre les jeunes gallois. La relève est prête.

De notre envoyé spécial permanent à Cardiff

Ceux qui avaient retrouvé du plaisir à voir jouer l’équipe de France ont dû regretter les années Merceron. Le pays de Galles n’avait alors que les oreilles de Neil Jenkins pour faire peur et une défense aussi resserrée que les jambes de ses fausses blondes. Pour avoir confondu le Tournoi avec une série de test matches, Lièvremont a mené son équipe à l’humiliation. On ne brade pas l’histoire impunément.

Seule lequipe.fr ose encore se demander aujourd’hui si le XV de France a réussi son Tournoi. Le Vestiaire avait pointé dès le premier match les limites d’un système de jeu qui n’aura finalement surpris que l’Ecosse et Jo Maso. Le frisé n’aurait jamais dû survivre l’échec de Laporte. Il n’est pas plus utile à l’équipe de France que Barcella en première ligne, mais la Fédé croit encore que son semblant d’expérience suffit à cautionner un trio qui en a autant que Nicolas Manaudou.

Le Crabos pince dort

Pourquoi donc avoir confié les clefs de la sélection à trois entraîneurs de Crabos? Novès et Lagisquet offraient davantage de garanties. Ils n’auraient sans doute pas attendu le dernier match pour aligner une équipe compétitive, du moins sur le papier. Elissalde est titulaire par défaut et Jean-Claude Skrela n’ose plus se montrer quand son fils sort du banc. David a inventé à Cardiff le coup de pied vers l’arrière. Il aura bien du mal à concurrencer Valentin Courrent à Toulouse.

Les Bleus n’avaient pas aussi mal joué depuis le match d’ouverture de la Coupe du monde, le tibia gauche de Poitrenaud en moins. Pas une seule occasion de marquer en 80 minutes, on se serait cru à un match du TFC. Et la France a tellement de relève que les moins de 20 ans, battus la veille, sont ressortis à 2h30 du Walkabout de St. Mary Street la queue entre les jambes, incapables de lever la moindre galloise.

Pendant ce temps-là, Chabal fait ses courses à Asda.

5 réflexions au sujet de « Rugby, Tournoi des 6 Nations, Galles-France : Cardiff errances »

  1. D’accord avec vous… Mais faut pas rêver; Novès et Lagisquet ne lâcheront jamais leurs postes pour le XV de France! Leurs situations respectives à Toulouse et à Biarritz sont bien trop confortables pour venir se fourvoyer dans un tel fatras… Le seul qui pourrait mener à bien l’équipe de France, c’est Galthié, le Deschamps du rugby. Sinon à l’étranger, on aurait pu tenter l’aventure Nick Malett… mais on est trop frileux en France, pour aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte!

    (Fabien, calmes toi, quand je disais « herbe », ce n’était qu’une expression, inutile de te mettre sur ton ton 31 pour fouiller ta région natale pour trouver de la beuh, puisque ce n’est pas de celà qu’il s’agit! Ah là là , l’expérience Nantaise lui aura vraiment fait mal; retomber dedans alors qu’il s’en était sorti en suivant les cours de désintox de Gyneco! Comme dirait le grand George; « Monde de merde! »)

  2. Le Pape toulousain n’est effectivement pas pret de lacher sa place pour le bourbier national. Celle de Lagisquet n’est en revanche plus aussi confortable que ce qu’elle était par le passé.

    Mais comme tout le monde se fout du Tournoi, qui a part Le Vestiaire osera demander le remplacement de Lievremont ?

  3. Cher Moules-frites,

    Votre commentaire ne servait à rien, c’est pour cela qu’il ne mérite pas de figurer sur ces pages. Sachez, que le champs commentaires d’un article, en tout cas sur Le Vestiaire, ne sert pas de défouloir à tous les dépressifs ou pervers qui peuplent notre public de lecteurs. Nous avons l’ambition d’y apporter du fond (une vraie gageure vu le niveau de certains), à coups de remarques utiles pour une meilleure compréhension d’un événement, ou de débats contradictoires. L’essentiel étant donc d’argumenter. Relisez votre remarque et cherchez-y les arguments. Si vous n’en trouvez pas, rajoutez-en. Si vous n’y arrivez pas, éteignez votre ordinateur et faites autre chose ou allez sur le site de Morandini.

    Cordialement

    L’équipe du service censure

  4. Cher meule à foin,

    Votre rêve de voir votre commentaire publié sur votre blog préféré est à deux doigts de se concrétiser. Hélas, vous êtes plus précis mais toujours sans exemple argumentaire. Indécrottable chenapan que vous êtes. Un petit effort, justifiez vos accusations, et vous pourrez vous lire. Une réponse de notre part pourrait même se joindre à votre critique. Mais ne soyez pas trop gourmand quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *