Tennis : Les ordonnances du Dr Dhrey

20070707bartolivenusarticle.jpg

Roland Garros approche. Le Vestiaire s'est procuré les prescriptions du médecin des Français. Régulièrement, jusqu'aux premières conneries de Barbant, il lèvera pour vous, non seulement la femme à Chamou mais aussi le secret médical.

Bite et roi

« Dans ma tête, c'était la fusion. » Au sortir du court, Richard Gasquet s'exprime souvent avec la clarté d'un enfant autiste. Les journalistes n'étant pas pédopsychiatres, les raisons de son échec contre Tursunov sont aussi troubles que son début de saison. « Le second set, c'était comme un match de filles. » Une piste ?

Aix libris

La traversée du désert d'Arnaud Clément, qui inclut son vilain double de Coupe Davis en Roumanie, est terminée. L'Aixois a atteint un second tour : après une victoire sur Mardi Poisson, le récent finaliste d'Indian Wells, au premier tour, il a prouvé sa montée en puissance en prenant quatre jeux à Almagro. Sidorenko l'attend en challenger.

Termine à tort

Miami a lancé cette année les prémices d'un tournoi des légendes, au premier tour. Premiers invités : Gustavo Kuerten et Sébastien Grosjean. Avec ses rhumatismes, ce dernier a moins souffert que le Brésilien aux épaules en plastique. Le vainqueur ne fanfaronne pas : Grosjean sera lui aussi bientôt prothesé au premier tour. Même s'il n'est plus tête de série.

Bartaulé

Marion Bartoli ne s'en remet pas. Depuis sa finale à Wimbledon l'an passé, elle n'a plus atteint de finale. Déjà en plein blues depuis son Masters de l'an passé (1 jeu marqué en trois sets joués), elle devient dépressive. On la comprend : battue par Wozniacki, elle culmine à cinq victoires pour sept défaites en 2008. Le même bilan que Nathalie Dechy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *