Football, Equipe de France : Titi fait le gros minet

41270822leroy203.jpg

Dans son interview quotidienne donnée à L'Equipe, Thierry Henry a confirmé nos propos d'hier. Il n'y a aucune inquiétude à avoir. Aussi sincère qu'une poignée de main de Wiltord à Fred, il s'épanche sur sa « perte de repères dans l'axe », et le « problème » que cela pourrait poser à l'Euro. Le procédé est habile. Henry veut faire pression sur son club pour retrouver le poste d'avant-centre, et surtout obliger Rijkaard à enfin essayer Eto'o sur le banc. Peut-on imaginer que le meilleur attaquant français ait atteint le niveau d'Alioune Touré en 6 mois ? Si Le roi (pas le séduisant sélectionneur de l'Afrique) était vraiment mal, irait-il le crier sur les toits au risque de provoquer chez Craioveanu cette euphorie frénétique et dommageable pour le corps social qui a conduit certains à une utilisation excessive de papier toilette et au décès prématuré d'écolières trop aguicheuses à leur goût. Bryan Roy et Walter Zenga n'en pensent pas moins. Si tel était le cas, plutôt que de démissionner de son poste de sélectionneur à quelques semaines de l'Euro, il préfèrera la blessure. Au moins, ça laisse du temps libre pour tirer des putes après un beach-volley bien arrosé.

Qui parie que son adjoint froncera ses épais sourcils quand David Astorga lui demandera s'il y a un problème Henry ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *