L’édito du Vestiaire : Le géant de papier hygiénique

articlephoto120755237356510.jpg 

Julien Absalon est seul au monde, il ne louera jamais assez l'effet Tsonga.

Asloum semble avoir définitivement trouvé sa voie : affronter des burnes pour éviter de prendre des branlées. Et pour l'instant, ça marche, après Reveco, il va affronter un obscur Italien tout aussi invaincu que l'était l'ancien champion du monde avant d'affronter notre champion olympique 2000. L'Histoire est en marche et pourrait bien tomber en panne si par hasard il se faisait torcher une fois de plus. Il y avait bien Liège-Bastogne-Liège ce week-end pour se remonter le moral, mais à part pour collecter les fulgurances de Thierry Adam essayant de nous faire croire que Pierre Rolland peut terminer une course, le coeur n'y est plus. Le Tour de France 2008 portera l'avenir du cyclisme sur son porte-bagage. S'il n'y a pas un Français sur le podium, il sera temps de constater son décès. Pour ne pas finir à la même enseigne, Salim Sdiri est allé demander la permission à Denisot de ne pas se rendre à Oslo le 6 juin. On s'en fout. Et c'est pas loin d'être la même chose à propos du porte-drapeau des JO. Et pour Romain Mesnil (photo) ?

Pendant ce temps-là, Sébastien Loeb fait tout ce qu'il peut pour ne pas trop humilier ses adversaires et leur laisser de l'espoir. Il s'y prend plutot bien.

Une réflexion au sujet de « L’édito du Vestiaire : Le géant de papier hygiénique »

  1. Oh Le Vestiaire, vous croyez vraiment qu’il est possible d’avoir un Français sur le podium du Tour? Vous rêvez?

    Le podium: Evans,Valverde,Cunego.
    Premier Français: Moreau comme d’hab, ou un autre on s’en fout, quinzième.

  2. Un français sur le podium, n’est pas vraiment le propos du papier. Comme chaque année et sans doute plus encore cette fois, ASO va nous vendre un Tour propre, et il vaudrait mieux pour eux qu’il le soit.
    Donc:
    – le maximum sera fait pour ne pas aligner les coureurs qui sentent la merde
    -Le maximum sera fait pour éviter les scandales et masquer tout ce qui y ressemble.
    -Le seul truc qu’ils ne pourront cacher, sera la réalité de la course, la vitesse et le nom des coureurs qui brillent. Et cela sera le meilleur baromêtre de la tricherie.

    C’est pourquoi pour donner de la crédibilité aux futurs propos de Prudhomme, un Français sur le podium est indispensable.
    Bien-sûr ça n’arrivera pas, mais on veut croire que le ménage soit vraiment possible. Vous savez bien que nous ne serons pas dupes mais sans doute plutot une nouvelle fois dégoutés. Le peloton est hélas encore chargé à plus de 80%. Nous y reviendrons très largement prochainement.

  3. Et oui rien ne change vraiment dans le vélo. L’autre jour pendant Liège-Bastogne-Liège le commentateur d’Eurosport s’extasiait de voir un coureur (Bettini je crois) attaquer dans une côte sur le grand plateau… »Formidable, quelle force » etc…
    J’attend avec impatience vos prochains articles sur le sujet.
    De toute façon, entre le Tour et les J.O., sans parler du foot, l’industrie pharmaceutique va bien travailler cet été. Et on regardera quand même…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *