L’édito du vestiaire : Si vain Chavanel

gatien.jpg

Le Tour des Flandres a été à l'image de l'ensemble des résultats du week-end : encourageant mais desespérant.

Comme le Vestiaire l'appelait de ses voeux samedi, Chavanel n'a donc pas fini dans les 20 premiers. Un message très fort de la part de l'autre surdoué de Châtellerault. Même s'il est sans doute déjà ce qui se fait de mieux sur la planète vélo, il veut le prouver, tout en devenant ce qui se fait de plus propre. Rester avec les meilleurs jusque dans la dernière partie de la course puis prendre 3 minutes dans la gueule, si c'est pas de la probité. Un choix triste pour ceux qui aimaient encore Jalabert après 98, un choix heureux pour les amoureux du cyclisme.

Diabolo Cassy

Les amoureux de Severino et Vericel eux sont un peu frustrés. Mêmes si leurs protégées ont en commun d'avoir déjà eu l'honneur d'être citées dans nos colonnes, elles n'intéressent pas beaucoup de monde. A raison ? Encourageant, Legoût et Chila seront à Pékin cet été, on peut donc encore faire tourisme à près de 50 ans. C'est triste, Gatien aurait pu se qualifier la raquette entre les dents. Encourageant, Elissalde peut jouer 10. Imaginons que ça soit son poste de formation et que Michalak ait déjà joué 9, on finirait par trouver normal que le rugby français soit en échec.

Pendant ce temps-là, il y avait aussi de la lutte, du marathon, du squash et même de la boxe amateur. Et alors ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *