Tennis, Coupe Davis : Cap Carnaval

daviscup.jpg

Dix sept ans après, Forget retrouve les Etats-Unis. Pas sûr qu’il danse Saga Africa aux dépens de Stifler après le match.

Un autiste, un dépressif chronique et une victime de Benneteau sont sur le même bateau. Qui ne joue pas ? La sélection de Forget, si elle n’a rien à envier à celle de l’Inde 1993, n’en reste pas moins la meilleure du moment. Actuellement pas au niveau, les trois sélectionnés pour les simples devront sacrément hausser leur niveau de jeu, en même temps. La probabilité est aussi infime que celle de Mauresmo de revoir le Top 5. Gasquet, s’il se souvient qu’il est droitier à l’échauffement, peut pourtant battre Blake et Roddick. Tsonga passera un vrai test en Coupe Davis. Sa victoire sur Pavel n’avait séduit que Chamou et les femmes de joie de Bucarest. Mais contre des cogneurs US aussi fins stratèges que Medhi Baala, il jouera contre un miroir, et comme il se trouve beau, il peut aussi vouloir s'impressionner. Pour Mathieu, c’est la dernière chance de réaliser un exploit. Actuellement, il est le plus constant, mais l’effet Benneteau n’y est pas étranger. Trois pour deux places : et si on faisait jouer les trois ?

Double gras

Devant telle abondance, Forget n’a pu résister au petit plaisir que Bruno Clément, frère et coach, s’est toujours refusé. Il s’est débarrassé d’Arnaud, promu sparring partner. Pas bête. Gasquet avait dû jouer sans coup droit contre Hanescu après une semaine d’entraînement contre Tsonga, le bourreau de Pavel, où il ne marquait pas un point. Il n’avait pas ressenti telle difficulté depuis son apprentissage du vélo, six mois auparavant. Au moins, avec Clément au warm up, il remet les petites roulettes. Sans son pote, Llodra se sentira en tout cas bien seul pour le double. Il n’aura pas le loisir de terminer en slip, mais il n’aura pas non plus à jouer pour deux, comme le note sans jamais s’agacer le grand Brabo. Prime aux anciens oblige, Gasquet-Llodra part avec une « langueur » d’avance. Les frères Bryan tremblent déjà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *