Formule 1, GP de Turquie : McLaren de France

kiss.jpg

Grosjean a écrasé le week-end de GP2. Le nouveau Bourdais n’avait même pas de raquette. Et bientôt plus de Grand Prix.

Curieusement, personne n’aura remarqué l’absence des Super Aguri en Turquie. Sauf Sébastien Bourdais : il n’avait plus grand monde derrière lui sur la grille. Le circuit Henri stambouliote n’a pas plus souri au Français que Raikkonen sur le podium. Il termine dans le sable avec la même régularité que Jean-Louis Schlesser. A ce rythme-là, Gerhard Berger va finir par séquestrer sa fille dans le sous-sol de sa villa suisse.

Maigre consolation, Bourdais parle mieux Anglais que David Coulthard et Felipe Massa, qui se sent si bien à Istanbul qu’il va se faire naturaliser. Il n’a de toute façon plus aucune chance de devenir le Brésilien le plus expérimenté de la F1.

Max Mosley n’a pas remis le couvert ni sa cravache en cuir, mais la presse spécialisée va retrouver du grain à moudre : l’écart entre Ferrari et McLaren s’est resserré, il a juste fallu que l’écurie anglaise siphonne ses réservoirs. Il suffisait d’y penser.

Montez Giancarlo

Comment Martin Brundle a-t-il pu croire une seconde qu’Hamilton allait gagner la course ? Le frère de Nicolas aura tout juste évité un nouveau doublé Ferrari. Raikkonen choisit ses courses comme Button ses paires de Ray Ban et Kovalainen s’est encore chargé de l’animation, sans même sortir en hélico.

Les deux BMW ont fini dans les points une fois de plus, bien à leur place. Elles ont accentué leur avance sur McLaren au classement constructeur et attendent de Kubica un exploit à Monaco. Pendant ce temps-là, Junior continue ses heures de conduite. Est-ce que Renault va attendre la fin de la saison pour s’en débarrasser ?

Une réflexion au sujet de « Formule 1, GP de Turquie : McLaren de France »

  1. A mon avis, le Piquet du pauvre va pas rester trois plombes chez Renault. Avec Monaco, on sera rapidement fixé sur son niveau de pilotage.

    Je le vois bien finir sa carrière là où son père à fini la sienne mais de façon moins glorieuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *