Tennis, Roland Garros : Ménisque et périls

tsongablesse.jpg

Entre Grand-Père qui profite de la vie et Grand Corps Malade, il n'y a qu'un pas. Pourtant, seul le premier a gagné le droit de se faire rouster au premier tour. L'autre promène sa dépression sur le court n°2 à envier Josselin Ouanna. Il ne peut pas dire qu'on ne l'avait pas prévenu.

Tout le monde a cru qu'opposer Mathieu et Guga était un cadeau pour le Brésilien. Guy le bronzé et Roselyne Bachelor vont être aux anges : pour sauver le tennis français, une expérience inédite a été testée sur Paulo. Le non Français le plus populaire depuis Julio Iglesias et Johnny qui plonge le local dans l'anonymat, un Chamoulaud au diapason qui ne fait plus cocoric et bien sûr, un niveau d'authentique centenaire pour le néo-retraité. Même sur la Wii, on ne peut pas créer de meilleures conditions pour que Mathieu gagne en trois sets. Depuis la sortie de Chang contre Santoro, de 7 cm son aîné, on n'avait pas pris un tel pied.

Razzia no

La première semaine de Roland-Garros sera toujours faite par les Français, et la seconde les exclut aussi souvent que les videurs du Fouquet's le font avec Bîmes une fois le ménage nocturne fini. Notons donc la perf de Chardy contre Frederico Gil, le bourreau de Mahut, pourtant en pleine émulation à Estoril. Eysseric a potentiellement battu Murray, puisqu'il menait deux sets à un. Gasquet ne lui a pas expliqué, il a marqué deux jeux dans les deux derniers sets. Ce n'était pas de la récup. La nouvelle favorite de Chamou, Alizée Cornet, sauf si Mauresmo passe son premier tour en deux sets, a assumé son statut de tête de série. Razzano ne l'a pas supporté. On a eu un doute sur la nationalité de Fedossova mais avec un 0/6, 7/6, 1/6, elle a rendez-vous à la préfecture mardi. Johansson a battu Camille Pin dans le choc de la journée et Nathalie Dechy a gagné un match. Les premières journées sont toujours palpitantes.

L'effet Tonga

Notre grand sondage a rendu son verdict : 35% d'entre vous ont choisi délibérément de prendre un gros risque en jouant la victoire de Nadal. Plus surprenant encore les 22% recueillis par Federer. Par contre, et c'est regrettable, mais 12% sont tombés dans le piège que nous avions malicieusement tendu : si Joakim Noah est bel et bien connu, ce n'est pas en tant que joueur de tennis qu'il s'illustre mais plutôt comme fils de son père . En revanche vous prouvez que n'êtes pas si cons, car évidemment Djokovic (3% des suffrages) n'a aucune chance de l'emporter. Enfin, et c'est assez inattendu, mais vous êtes nombreux à penser que Serra, Hanescu, Andreev, Gonzales, Roger et Davidov seront capables de stopper l'ouragan Gasquet avant la grande finale quand 9% des votants imaginent le contraire. Le Vestiaire est de ceux-là, surtout après les derniers propos du prodige. Pas ceux de vendredi où il disait que même lui ne parierait pas sur lui, mais plutôt ceux d'hier où il évoquait son jeu avec le manche de sa raquette.

Chang (6%), Recouderc (8%) et Gomez (3%) sont bien-sûr retraités.

Le Vestiaire avait aussi annoncé le fabuleux tiercé de Casablanca. Pour cette quinzaine, le Docteur Dhrey prend du repos et laisse sa place aux Infidélités de Chamouloth, notre super consultant. C'est bien légitime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *