Football, Euro, France-Pays-Bas : Domenech redacteur en chef du Vestiaire

sagnolaupiquetactus.jpg

La branlée de l'équipe de France a mis en évidence la supériorité et le talent d'une autre équipe, celle du Vestiaire.

David Astorga en avait les larmes aux yeux. Pour la première fois depuis que Vincent n'est plus Hardy, Raymond Domenech a abandonné son froncement de sourcils. Cette fois, il n'a pas vu « l'équipe de France que j'aime, solide, qui maîtrise ». A force de le répéter, la France avait fini par croire qu'elle était solide derrière. Pourtant, nous l'avions écrit dès l'annonce de la liste de Domenech, ça ne pouvait pas marcher. Pas seulement parce qu'elle n'avait pas rencontré d'équipe valable depuis deux ans, mais surtout parce trois joueurs sur cinq n'auraient pas eu leur place en PH à part Thuram au PSG visiblement. Le Vestiaire avait été le seul à dénoncer la catastrophe annoncée des anciens.

Nous avions prévenu Coupet qu'il aurait dû décliner l'invitation. Il ne sort pas, il ne couvre pas ses angles, il ne sauve pas et il rigole avec Van Nistelrooy quand celui-ci manque de le ridiculiser. Nous avions invité Thuram à prendre ses responsabilités. La France découvre horrifiée qu'il n'a pas mis en pratique son principe du « si je peux plus, je m'en vais ». Quelle surprise. Desailly est si fier de lui. La jurisprudence Desailly est donc caduque, puisque Thuram va faire trois matches. Le seul patron de défense de nationalité française, Philippe Mexès, se serait vengé sur la messagerie d'Estelle Denis. Nous n'en rajouterons pas sur Sagnol qui a eu droit à son tour de déshonneur. Van Basten, qui a été pris de court en début de match, a sauté sur l'occasion de faire rentrer Robben à la mi-temps. Surprise, le carnage a bien eu lieu. Pourtant en face, la défense hollandaise ne valait pas mieux, elle etait même pire.

Feu-attaque de feu

Nous l'avions écrit, pour compenser la faiblesse de notre défense, il faudra avoir une attaque à la hauteur. Rendez-vous compte, ce soir, même Govou et Malouda auraient pu marquer, mais hélas ça n'était que Govou et Malouda. Ce dernier a au moins fait des heureux : les supporters castelroussins, qui revoient enfin le « Flo »de Gaston-Petit. Bancarel et Madar n'ont jamais suffi pour gagner. Où était Benzema ? Domenech a fait n'importe quoi. Il a pris le parti des vieux, il s'est vautré. Il prendront leur retraite ensemble.

Le mot de la fin reviendra à Domenech. Nous l'avions dit, il devait se remettre en cause et changer l'équipe en alignant les meilleurs pour s'imposer. Il ne l'a pas fait. Nous lui avions laissé une chance. Il a fait jouer ce pauvre Gomis qui a sans aucun doute mis un terme à sa carrière internationale comme Ouedec et Maurice en leur temps. Des contrôles de trois mètres, ça passe encore contre l'Equateur, mais plus maintenant. Ca aussi, nous l'avions écrit. Cissé s'est pendu en prenant conscience que c'est ce gros nul qui lui avait pris sa place.

Si les Pays-Bas veulent aller loin tranquillement, ils ont l'occasion de se débarrasser de deux gros en perdant contre la Roumanie. Domenech n'aura donc jamais rien gagné avec ou sans Zidane, ça n'est pas un hasard. Il est nul. Et ça non plus nous ne l'avons jamais caché.

Une réflexion au sujet de « Football, Euro, France-Pays-Bas : Domenech redacteur en chef du Vestiaire »

  1. Entièrement d’accord avec vous mais vous oubliez sans arrêt de dénoncer l’escroquerie Gallas qui dure depuis 6 ans maintenant.
    On a réussi à l’éviter dans l’axe en 2004 mais c’était pour le jubilé inutile de Marcel. Par contre depuis Domenech, il est impossible de relancer le moindre ballon puisque Thuram n’a jamais été relanceur, et Gallas non plus. Toutes les grandes équipes partent de défenseurs centraux capables de quelques relances correctes comme Laurent Blanc savait le faire.
    Depuis 2000 et sa retraite, rien n’a été essayé pour construire depuis l’arrière, ce qu’avait très bien compris Aimé Jacquet : il faut être solide pour pouvoir relancer proprement très rapidement.
    Pour 2010, il va falloir se mettre au boulot extrèmement rapidement pour trouver au moins un défenseur sachant relancer, même si il envoie des texto à Estelle…

  2. tout à fait d’accord (bon pour moi malouda n’est pas la plus grande escroquerie). mais il faut dire les choses telles qu’elles sont: cette équipe de france est bancale. et les vhoix sont mauvais.

    1 parce que à la limite Evra c’est contre la roumanie surtout qu’on aurait du le voir pour apporter un vrai « plus » offensif. là il a été bon, mais c’était dans ce premier match qu’il aurait été ultra important.

    2 parce que Toulalan ne sert à rien. si ce n’est à regarder jouer makelele (qui a toujours montré qu’il était capable de faire le taff défensif tt seul). Donc à la place d’un toulalan, un benzema, un nasri ou un ce qu’on veut serait mille fois mieux. Au moins des mecs qui tenteraient une frappe ou un centre ou une passe vers l’avant de temps en temps.

    3 parce que il fallait prendre mexes clairement comme vous le dites. Mais au pire sans mexes mettre abidal au marquage dans l’axe (on fait avec ce qu’on a dans cette liste). Car avec le retard que prend thuram au marquage de son attaquant (le recul pour pas se faire prendre de vitesse) il etait clair que contre un vrai mec technique ou capable de jouer en déviation on courrait à la cata.

    4 Pour Coupet je suis presque content. depuis le temps que je suis fou de rage de le voir aligné en équipe de France… trop passif.

    enfin bref au moins ce grand tocard de domenech aura marqué l’histoire avec cette défaite record.
    et j’espère qu’Estelle Denis se fait bien ramoner à M6 (non je n’ai pas de sources, car il parait qu’elle a tjs préféré les footballeurs) parce que ca me gave de la voir à la télé répondre aux questions que son homme élude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *