Football, Ligue 1, PSG : L’entube de l’été

psg.jpg

A quelques semaines de la reprise, le PSG a signé deux des futures stars du début du championnat. Joueront-elles encore en décembre ?

Recruter des vieux, ça peut marcher, mais seulement quand on a d'autres vieux en face. Le PSG, lui, tente d'inventer un nouveau recrutement qui a fait ses preuves à de nombreuses reprises. Makélélé et Giuly ont déjà signé, Thuram y songe et les supporters prient pour que son problème de coeur l'en empêche. L'ancien de Chelsea sort d'une saison à la carte et d'un Euro probant. Aucun doute, il est sur la pente ascendante. La logique du foot étant dégueulasse, Chelsea n'a pas pu s'aligner sur la concurrence et garder son joyau d'à peine 35 ans. Avec Chantôme ou Clément à ses côtés, Le Guen n'aura pourtant d'autre choix que de lui faire jouer tous les matches. Il a pourtant tout prévu sauf le foot: une cuisine, une famille pour l'après-midi et du stretching pour le soir. Lui-même a prévenu qu'il était en grande forme : « Je ne suis pas le Messie. »

Comme Giuly, qui a préféré la référence à Zorro, après tout, c'est lui le Galactique. Quatre ans après avoir quitté Monaco et le haut niveau, le petit milieu droit a perdu ses habitudes de titulaire à Barcelone puis Rome, de la vitesse et un SMS. Il a simplement gagné quatre ans, qui l'amènent tout doucement vers 32 unités. Il a plus à craindre des nuits parisiennes et des passes de Ceara que de la concurrence de Pancrate, mais il semble motivé. Martin Cardetti l'était aussi.

Hoarau kiri

Outre les valeurs sûres qui n'en sont plus, le PSG mise sur les grandes stars du Mans et du Havre. Les supporters parisiens sont déjà effrayés par les matches amicaux de Guillaume Hoarau. Il enfile les buts comme Andrea Albertino des collants. Le dernier à avoir eu un tel bilan d'avant saison s'appelait Nicolas Ouedec, il inscrivit 0 but en 12 matches puis Montpellier lui fit les yeux doux, avant La Louvière et la Chine. Domenech s'intéresse déjà à lui : qui parle de malédiction ?

En revanche, pour Sessegnon, les 8,5 millions d'euros rappellent qu'on peut se faire entuber à l'infini. Kalou en avait coûté 10 en 2005. En même temps, Digard en a bien rapporté 5, Bigard non alors qu'aucun des deux n'a rempli le Stade de France. L'ancien des Créteil Lusitanos est en tout cas comblé, il va pouvoir jouer meneur de jeu. Et si ça ne marche pas, il pourra toujours se faire une place au Soleil.

Après deux vilaines saisons, le PSG devait lancer une nouvelle équipe. Quatre nouveaux joueurs, ça ne suffira pas, on reverra sans doute Ceara, Loris Arnaud ou Bourillon titulaires. Heureusement, Sammy Traoré est revenu pour remplacer Yepes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *