La Légende, JO : Babak dans les bacs

tahmasseb.jpg

Son hobby, c'était le kayak. Babak Amir Tahmasseb a été comme beaucoup d'autres, champion du monde juniors, c'était en 1994. Comme peu d'autres, il a remporté 39 médailles d'or en championnat de France, et 50 au total. Jeannie Longo aurait pu être jalouse mais Babak a compris avant elle que la retraite pour un sportif, c'est avant 60 ans.

Surtout après le terrible accident de 2001 à Poznan : il remporte le titre de champion du monde en kayak monoplace (K1) sur 1000 mètres. Le fanzine de la fédé lui apprendra que c'est une discipline olympique, ce qu'il n'avait pas eu le temps de comprendre à Sydney où il avait un ami (5e en biplace). Dorénavant leader solitaire du kayak français, il confirme Poznan dès l'année suivante en étant sacré champion du monde de la finale B. La machine est lancée, elle arrivera 12e à Athènes.

Une réflexion au sujet de « La Légende, JO : Babak dans les bacs »

  1. Je ne sais pas pour qui vous vous prenez en écrivant un article comme ça. Babak a été champion du monde oui c’est sur. Mais il est tellement dur de rester au meilleur niveau et le niveau est tellement dense qu’on a rien à lui reprocher. Beaucoup de champions rêvent de devenir champion du monde et bien lui, il l’a fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *