La Légende JO, Gymnastique : Casimir est vert

160307casimir.jpg

On l'appelait Patrice Casimir, ça le faisait pas rire, c'était son vrai nom. Par contre, ça amusait beaucoup le public quand celui-ci avait fini de se marrer devant ses mouvements. Personne ne voulait vraiment se moquer, mais c'est vrai que c'était pas beau. A Barcelone, il apprit au monde entier qu'on pouvait être 61e au JO. C'était au sol, il fit presque aussi bien aux anneaux (60e). Grâce à une 29e place aux barres parallèles, il décrocha aux forceps la 42e place au général. Spécialiste de rien, il était outsider partout et surtout triple champion de France en titre (90-91-92). Cerise sur le gateau, il avait un frère, Eric. Pas mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *