Athlétisme, Bilan JO : Acquis perd gagne

adoubementlancelot.jpg

S'il existait une jurisprudence Laporte, Amsalem et Chevallier prendraient perpet'. Il n'existe qu'une jurisprudence Bernard.

Ou comment continuer alors qu'on a echoué. Les deux larrons font même mieux en réalisant le doublé. Pourtant, après leur echec de 2007, Le Vestiaire était tombé d'accord avec les duettistes : on arrête le tourisme et on y va pour gagner. « On retrouvera la réussite de 2003 et 2005 et 2008 se passera mieux que 2004 », avaient-ils même osé promettre. Des Dieux.

Sélectfion

Après Osaka, les critères sont devenus plus drastiques. Fini les records départementaux UNSS, désormais, les minima peuvent offrir une seizième place mondiale. Coco-Viloin s'en est brillamment servi. Les minima étaient de 13″43, son record 13″46. Il fallait aussi accompagner son temps d'une perf aux France. Baala, brillant 4e d'une course dont il était comme chaque année le favori, n'avait pas jugé bon de s'y rendre. Pas grave, il était protégé. C'est bien naturel, il s'était juste fait sortir en demies des deux derniers Mondiaux. Amsalem commence sérieusement à se poser des questions sur l'encadrement de l'Alsacien. Pas encore sur son niveau, mais ça viendra, peut-être. Après tout, on pouvait être confiant, il était 9e performeur mondial de la saison et avait fini 4e de sa seule sortie planétaire, c'était à Rome. Arron aussi était protégée. Ca lui a permis d'aller aux Jeux avec 11″21, Fred Bangué aurait repris l'entraînement. Chevallier, qui l'imaginait peut-être sur le podium, a été surpris de la voir sortie en quarts, se fendant d'un « sa performance individuelle ne justifiait pas qu'on la réintègre dans le relais ». Et celle de Karima Louami ?

Chevallier lumière

En 2007, le président de la Fédération parlait aussi d'optimiser la préparation. Il l'a redit avant-hier. Il le redira peut-être l'année prochaine. Mais quand le fera-t-il ?

Skotnik, Hanany, Fofana, Sdiri, Niaré, Nzola Meso, Montebrun et les relais, pour ne citer qu'eux, ont échoué, la plupart après une saison plus que prometteuse. Au mois d'août, aucun n'aurait eu accès au tartan du CA Casteljaloux, même Gérard Monange n'aurait pas voulu d'eux au collège Jean Rostand. Amsalem est plus exigeant encore, sans doute sous le coup de l'émotion il va jusqu'à nommer des gens qui ne font pas d'athlétisme : Duarte, Perrin, Diniz et Guégan. Par contre, il est très satisfait de Mbandjock, Coco-Viloin, Hurtis, Okori, Falzon et Daunay. Ce n'est pas une antiphrase, il y a bien Hurtis dans la liste. Il s'est donc réveillé dimanche d'une nuit de 5 ans avec une révélation : Hurtis est nulle. Enfin, il se gargarise des neuf places de finalistes dont celle de Barras. Une première journée William Motti, une deuxième Daley Thomson, comme d'habitude. C'est si difficile d'apprendre à courir ? Même Mbandjock y arrive. Il est d'ailleurs la satisfaction des Jeux. Le surdoué, c'est lui.

Amsalem, au lieu de demissionner, promet de réinventer les trials pour l'année prochaine et de ne garder que des techniciens ayant fait leurs preuves au haut-niveau. Chevallier dément avoir fait une carrière de merde sur 110 m haies stoppée à 24 ans par Philippe Tourret.

Une réflexion au sujet de « Athlétisme, Bilan JO : Acquis perd gagne »

  1. En passant sur le site de la Fédé les mèmes sentiments j’ai eu ….
    Inutile de voir quelque chose dans ma boule de cristal
    Il parle d’une destination 2012 de vouloir selectionner que des mercenaires
    Aucun des nouveaux tripleux n’a été selectionné (jules lechanga , benjamain campaoré teddy tamgho)
    Kafetien gomis n’ont plus alors que par le niveau des jeux il aurait eu sa place….

    Mais par contre je tire mon chapeau a Nelson Montfort il a progressé c’est indeniable on devrait le souligner sur ce blog

  2. Vous sous estimez vos talents de voyance. Le Vestiaire s’est aussi rendu compte de la performance du pas très bilingue Nelson. Un hommage lui sera d’ailleurs rendu demain dans notre papier consultants.

  3. Il faudra bien qu’à un moment à la fédé et au ministère on fasse le bon constat, à savoir que dans notre pays, l’athlétisme ne déchaine pas les foules, à commencer par les enseignants fraîchement sortis de l’université qui bien souvent savent mieux utiliser un baudrier d’escalade qu’un starting bloc.
    Les élèves sont de moins en moins incités à pratiquer l’athlétisme chez nous…Pour se donner bonne figure, on masque les chiffres en incluant les coureurs du dimanche dans les licences.
    Bref, on veut construire une élite de commandos sur des fondations bancales ; on aura beau ré-inventer les trials chaque année, le problème restera entier car on n’aura pas la chance de tomber sur des Doucoure tous les ans avec la densité d’athlètes qu’on produit.

  4. A lors ces JO, j’y suis allée, dans ce stade somptueux qui n’aura pas servi d’écrin aux athlètes français totalement inexistants. Si on croit et affirme en haut lieu pouvoir être prêts pour 2012, ça prouve une grande incompétence, il n’y a plus d’athlé à l’école, nous n’avons pas de synergie pour ce sport. Faudrait un peu donner envie aux jeunes, ne pas les brider, arrêter de se regarder le nombril pour enfin donner de vraies structures à nos athlètes. Et puis toutes ces querelles de vanités, n’aident pas du tout l’athlé. Venez au Décastar de Talence les 13 et 14 septembre, là les grands athlètes se mesurent, sont accessibles ( enfin presque tous, certains français se la jouent alors qu’ils n’ont pas été sur un podium ), une ambiance qui donne envie aux mômes de pratiquer l’athlé, le décathlon, le haut niveau, en faisant véritablement du sport et non du business!

  5. Juste un commentaire sur Leslie Djeuns qui n’a pas le traitement vestiairien que son incroyable talent mérite (Lashawn).
    En effet, je m’explique :
    Performance au JO en finale : 45.11 et 5ème place.
    A première vue ce temps est correct pour un championnat de France mais insuffisant aux JO. Mais à y regarder de plus près il n’en est rien !
    En effet, notre jeune et sémillant athlète s’est claqué après 20m de course :
    http://www.lequipe.fr/Jo/20080823_133749_fin-de-saison-pour-djhone_Dev.html
    On peut dès lors avec des tremolos monteliens imaginer ce qu’il en aurait été sans cette injuste et cruelle blessure et dès lors tabler sur une performance intrinsèque nettement inférieure (je penche pour 42.57 environ).
    La Loco de Waco en tremble encore et a failli perdre tous ses records.
    http://www.linternaute.com/sport/magazine/dossier/surnoms-sportifs/10.shtml

  6. Vous ne faites pas honneur au Jerome le plus célèbre de l’histoire du 400m qui était bien évidemment dopé et d’origine Jamaïcaine. D’une part Leslie a le traitement qu’il mérite, puisque c’est un des rares à tenir son rang, et d’autre part votre calcul n’a aucun fondement. Vous semblez découvrir qu’il était blessé alors qu’il l’a déclaré dès son arrivée, et cela ne l’a pas empêché de pousser même s’il n’a pas pu être au top. Il aurait pu espérer la médaille d’argent mais pas davantage. Il ne courra jamais sous les 44″, ce n’est pas un temps humain. Par contre, il pourrait descendre autour des 44″50.

  7. Quelque chose me surprend a la lecture de cet article, c est que vous considérez Coco-viloin comme une arnaque, quand vous vous dites satisfaits de la place de M’bandjock.

    Le sprinter français a tenu son rang, il a couru a son niveau, peut-être une meilleure demi-finale aurait été bien, mais la finale ne lui était pas encore accessible avec ses temps actuels.On peut donc estimer que c est une performance correcte.

    Quant au jeune hurdler, j admets que sa sélection peut être discutable, mais il a aussi tenu son rang, a son niveau. Ce ne sera pas un Robles( ils ont quasiment le même age). Mais j estime qu il pourra défendre ses chances dans le futur et qu’il a déjà prouvé des choses (2eme aux Mondes juniors en 2006). Le choix de la DTN de l habituer aux grands rendez-vous ne me paraîtpas si idiot que cela.

  8. Votre interrogation peut se comprendre, vous êtes peut-être un néophyte, même si vous êtes parmi nos milliers de fidèles lecteurs.
    Coco-Viloin n’est pas une arnaque, sauf pour ceux qui considéraient qu’il pouvait figurer parmi les meilleurs. Coco n’est pas non plus une satisfaction, car il a comme vous l’avez dit juste courru à son niveau et même en dessous. Pour Martial, la situation est radicalement différente. Il est déjà un des meilleurs sprinters mondiaux, et son record ne pourra plus descendre beaucoup, car il semble avoir tout de l’athlète propre. Donc pour lui être à son niveau signifie être au top mondial, difficile de faire mieux à moins d’aller vivre en Jamaïque ou en Afrique du Sud. Ne pas battre son record qui est un record du monde n’est donc pas regrettable dans son cas. Il aurait juste pu comme vous le dites à raison faire une meilleure demi-finale.

  9. Pas vraiment d accord.
    Il a une meilleure perf en 10″06, ce qui le place assez loin des meilleurs mondiaux (environ à la 30eme place sur l’iaaf cette année), et qu’il n est pas régulier dans ces eaux la. Donc avant de parler de record du monde et de top mondial, y a une marge.
    Pour moi, les 2 sont dans des cas similaires et ont tous les 2 une bonne marge de progression, même en temps qu athlètes propres.

  10. – de 44″00 humainement impossible?
    a bon? j’aimerais bien savoir pourquoi? J’entends par là, que de telles assertions de la part d’un blog aussi sérieux que le vestiaire ne peuvent se baser que sur des études biomécaniques argumentées et validées empiriquement. J’attends donc votre argumentaire (scientifique s’il vous plait) avec impatience !

  11. Les avis du Vestiaire se sont toujours , à une exception près, révélés exact. C’est ce qu’on appelle l’expertise, et elle n’est plus à démontrer. Essayez d’observer le pédigrée de tout ceux qui sont descendus sous les 44 et vous comprendrez peut-être.

  12. « Les avis du Vestiaire se sont toujours, à une exception près, révélés exact » , Après moulte réfléxions sur la langue française, j’en viens à me demander : comment un avis peut-il se révéler exact??? puisque c’est un avis, par nature il n’est ni exact ni erroné, il s’agit seulement d’un avis, une opinion. Et croyez moi, votre avis m’est bien égal, démontrez moi quelque chose et nous en rediscuterons.
    Des hommes sous les 44″ propres…. Je m’en tiendrais à ceux que je connais, car tout comme vous je ne suis pas journaliste, mais je me distingue par mon honnêteté intellectuelle. Je passe donc le cas Johnson qui n’amènera qu’un débat stérile. Mais parlons plutôt de Wariner et Meritt qui se tirent la bourre depuis deux saisons. Une progression qui n’a rien de choquant, aucune implication dans une affaire de dopage, un physique lambda pour des sprinters, etc. Sans oublier que jusqu’à preuve du contraire ils sont présumés innocents… un principe de plus qui passe au dessus de vous, n’est-ce pas?

  13. C’est bien tenté, mais c’est manqué. Vous négligez stupidement qu’un mot peut avoir plusieurs acceptions. Un avis, peut être un point de vue, une opinion, mais aussi une simple information, une annonce, une communication comme souvent sur le Vestiaire et peut donc évidemment se révéler exact ou erroné, à savoir non conforme à la réalité. Que vous compreniez bien: si nous disons que vous avez dit une grosse connerie, on peut considérer que c’est un avis mais c’est surtout une information réelle, une vérité: vous avez dit une grosse connerie, il est donc exact.
    Nous espérons pour vous que votre « avis » sur Merrit et Wariner tient plus, cette fois, du second degré que de l’ignorance. Quand à la présomption d’innocence, sur quels mots du commentaire la bafouons nous ? Dans « Essayez », dans « d’observer » ou dans « le pédigrée » ?
    Si vous voulez jouer au Vestiaire, il faut être un peu plus costaud nono.

  14. Cette acceptation du mot avis n’est pas recevable dans ce cas, puisqu’il faut alors l’entendre par « une annonce dont la véracité aurait été démontrée a priori ». Vos avis le sont a posteriori (et encore), il s’agit donc bien d’une opinion.
    Pour nos deux ricains, ce n’était pas du second degré, maintenant comme je l’ai reconnu, il n’y a aucun élément, à ma connaissance, qui permette d’émettre un doute raisonnable à leur égard. Si vous en savez plus sur le sujet que moi, je serais ravis que vous les partagiez avec moi (ça aussi c’est du premier degré).

  15. Dommage pour vos certitudes,mais le débat en l’espèce démontre justement exactement le contraire de votre interprétation. Si ces personnages sont controlés positifs, ce ne sera qu’une nouvelle confirmation d’une vérité accessible à tous bien avant que le Vestiaire ne l’énonce. Nous avons encore une fois raison, mais vous avez eu le mérite de l’audace.

  16. Que l’impudent Arnaud se couche docilement devant la sainte et intouchable parole du « Vestiaire »…

    No coment… Juste que la censure inquisitrice ne sévisse pas une fois de plus à mon encontre (des fois que je « diffame »…)

    Régisathlé

  17. Si nous vous publions, c’est juste parce que vous nous prenez par les sentiments, incorrigible flatteur. Mais en règle générale un message avec autant d’intérêt et de fond n’est destiné qu’à alimenter votre anthologie. Ce n’est pas de la censure, juste de la protection de l’environnement car le Vestiaire est écolo.

  18. Une vérité accessible? l’énoncé « Wariner et Merritt sont dopés » constitue t-il une vérité accessible??? ce sera vrai que quand ce sera démontré, et cela ne m’est pas du tout accessible, puisque je ne peux faire que des suppositions sur leru régime pharmaceutique, je ne vis pas avec nos deux quarter-milers… Désolé de vous décevoir, vous n’aurez pas de potins !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *