Bruits de Vestiaire

bux.jpg 

Pour marquer la fin de l’exil gallois de son chroniqueur people, Le Vestiaire vous propose cette semaine des Bruits aux forts relents britanniques.

Rugby. Ils n’ont pas osé le camaïeu tridimentionel rêvé par Manuel Guazzi, mais les Cardiff Blues se sont aussi mis au rose, ce vendredi, pour leur match de Ligue Celtique contre la provinve irlandaise de l’Ulster. L’opération, virilement défendue par Gethin Jenkins, visait a collecter des fonds pour la recherche contre le cancer. Elle ne sera pas renouvelée. Tant pis pour Gareth Thomas.

Tennis. Il n’y a bien que notre spécialiste tennis à ne pas avoir deviné les reflets roux d’Andy Murray. On lui accordera le bénéfice du doute, le finaliste malheureux de l’US Open cache aussi bien sa couleur que ses talents de footballeur. Nos con-frères du Sun ont mis en ligne une vidéo de l’Ecossais a l’entraînement. McFadden a du soucis à se faire.

Omnisports. On se demande encore comment le Western Mail, le journal national gallois, a pu placer la chanteuse Aimee Duffy en tête de son Top 50 des femmes les plus sexys du pays. Le reste du classement renferme quelques perles, à commencer par la première dauphine, Danielle Bux, aperçue au bras de l’ancien footeux Gary Lineker (photo). La cycliste Nicole Cooke, Mesdames Popham et Henson et la triathlète Anneliese Heard sont plus en retrait.

Football. Le président de Newcastle a arrosé comme il se doit le départ de son entraîneur, Kevin Keegan, et les douze matches de suspension de Joey Barton. Mike Ashley a dépensé le soir même plus de 150.000 euros dans une boîte de nuit de New York, vidant notamment 175 bouteilles de champagne et 16 autres de Dom Perignon. Le staff s’est partagé un pourboire de 38.000 euros. Ca aurait suffit à rembourser la chirurgie faciale d’Ousmane Dabo.

Formule 1. Le déclassement – injuste – de Lewis Hamilton en Belgique a presque fait couler outre-Manche autant d'encre que le triplé de Theo Walcoot et la nouvelle coiffure de Victoria Beckham. Certaines plumes inspirées ont même jugé qu'un Kenyan n'avait rien à faire parmi les commissaires de la FIA. Maigre consolation pour les fans anglais, les bookmakers ont récompensé ceux qui avaient misé sur une victoire d'Hamilton. Et sur un podium de Bourdais ? 

Une réflexion au sujet de « Bruits de Vestiaire »

  1. Newcastle United, la bonne poire du siècle ? C’est ce que raconte les clubs qui leur ont vendus des joueurs depuis 10 ans, lesquels joueurs confirment vu qu’il ne s’attendait pas à un tel salaire au vu de leurs performances dans leurs clubs précédents.
    Après tout, Asprilla y a bien joué, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *