Formule 1, GP de Belgique : Eau rouge, ô désespoir

umbrella.jpg 

Lewis Hamilton n'a jamais vraiment eu les faveurs du Vestiaire. Son bras de fer avec Raikkonen méritait pourtant mieux qu'un déclassement injuste qui ne grandit ni la F1, ni Romain Grosjean.     

Ferrari a demandé à la FIA d’enlever trois tours à tous les Grands Prix, Ecclestone va faire arroser les pistes au Moët & Chandon et les Pussycat Dolls se sont déjà lancées dans l’écriture de leur nouveau single : « Across the chicane ».  Leur protégé britannique a exécuté en début de course ce que Nicole Sherzinger ne verra jamais avant le mariage : un tête à queue sans conséquence, le museau dans le gazon.

Il a aussi bouclé les deux derniers tours les plus lents de l’Histoire belge depuis que Lotus ne fait plus que du papier toilette. Les F1 ne sont pas faites pour la pluie, Piquette en sait quelque chose. Déclassé ou pas, Hamilton aborde les cinq derniers GP avec autant de confiance que la saison dernière : Kovalainen a montré pourquoi il ne sera toute sa vie qu'un coéquipier modèle et il faisait un peu trop froid en Belgique pour que Massa se risque à ouvrir la route.

Spa la joie

L'Anglais s'est surtout débarassé de Kimi Raikkonen, dont le titre mondial ne tient plus qu’à un coup de fil de son nouveau patron. Le Finlandais, par péché d’orgueil, s’est fait l’arrache qui rit sans que Nakajima n'intervienne. Il a laissé à Kubica la troisième place du classement général et quelques plumes sur les murets belges. Combien de temps faudra-t-il encore à la Scuderia pour comprendre que le Polonais vaut largement mieux ?

Bourdais, lui, n’avait plus vu une Ferrari d’aussi près depuis le Salon de l’Auto 2007. Un pied sur le podium, l’autre sur les freins, il pensait avoir enfin assuré ses arrières chez Toro Rosso. La météo en a décidé autrement. Les lunettes embuées, le Français est passé en un tour « from hero to zero », tranchait Martin Brundle dans un rare éclair de génie. Il pleut sûrement moins aux Etats-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *