Formule 1, GP d’Italie : Vettel est pris qui croyait prendre

redbull.jpg 

La course de Bourdais s’est arrêtée en qualifs. Sebastien Folin n’envisage pas mieux à Singapour : les lunettes infrarouges seront interdites.

Cette année-là, Nelson Piquet, le vrai, soufflait le dernier de ses trois titres au nez et à la moustache de Nigel Mansell, Gerhard Berger faisait encore la fierté des coiffeurs de Wörgl et Closefield Barbie payait pour ses crimes. De l’autre côté de la ligne Maginot, entre Dachau et Flossenbürg, Vettel buvait ses premières Red Bull. C’était l’année 1987, Yannick ne l’a même pas chantée.

A 21 ans, 2 mois, 12 jours, 5 heures, 43 minutes et 28 secondes, l’Allemand est entré dans la légende comme Ronnie Peterson en est sorti. Plus jeune pilote de l’Histoire à mener une course, à marquer des points, à se qualifier en pôle, à gagner un GP et à aller en conférence de presse après avoir gagné un GP, il s’ouvre un destin à la Jenson Button.

Comme au bon vieux temps, Max Mosley, le bras bien tendu vers un ciel couvert, a eu le droit aux hymnes allemand et italien en enfilade. Mais où était donc passé Schumacher ? Son héritier n’est pas plus prognathe que notre spécialiste F1 et a eu la bonne idée pour la saison prochaine de signer chez l’écurie mère, moins performante.

L’appui et le beau temps

Vettel ne peut mathématiquement plus contrarier Felipe Massa dans sa course au titre. Le Brésilien quitte l’Europe avec un point de retard et ses chemises à fleurs : la saison des moussons s’est terminée sur une dernière démonstration d’Hamilton. Reconnaissons lui un certain talent sous la pluie.

On se demande encore en revanche comment la Scuderia a pu prolonger Raikkonen. Le Finlandais a attendu les dix derniers tours pour se mettre à conduire, aussi maladroit jusqu’alors que la nouvelle grande blonde de TF1 aux interviews. Il ne faudra pas plus de trois semaines avant que Button ne l’attire.

Pendant ce temps-là, Ron Dennis n’a vu cette saison aucun pilote sensationnel en GP2. Kubica à part, y en a-t-il vraiment en F1 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *