L’édito du Vestiaire : De l’art de battre sa coulpe

untitled.bmp

Sydney Govou et Lassana Diarra pensaient profiter de la trêve internationale pour participer aux Jeux Paralympiques, mais cette année, ils ne se déroulaient pas à Paris.

Le Vestiaire a longtemps hésité, mais il n'a plus le choix et doit faire officiellement son mea culpa. Notre spécialiste basket, aussi présent qu'une charnière tricolore, avait sous-estimé la nullité de Michel Gomez. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir dressé un portrait fidèle de l'autre entraîneur kamikaze. Si le basket était plus médiatisé, il y aurait eu un Gomez show. Ramer dans des qualifications d'Euro dans un sport aussi peu concurrenciel, avec des joueurs NBA, Tony Parker et même Tchicamboud, c'est du Gérard Houiller pur sucre. Mais cela n'a pas été notre seule erreur. Nous avons aussi cru que Roger Federer était le plus grand tennisman de tous les temps, et qu'il était encore le patron, avant de lire la presse et certains blogs sportifs qui nous ont rendu accros. Nous nous sommes alors aperçus de l'arnaque. Ses 13 Grands Chelems, ses 17 finales et ses 6 années de numéro 1 ne peuvent en effet rivaliser avec les 5 Grands Chelems et les 7 finales de Nadal. Ca devait être les cheveux. Ou peut-être les trois principales finales de Federer face aux deux de Nadal cette année. Ou alors il serait plutôt le plus grand champion tous sports confondus. Enfin, c'est pas certain, puisque Lance Armstrong en a marre de se lever la nuit pour faire des marathons.

Pendant ce temps-là, et ça n'a rien à voir, Le Vestiaire s'apprête à publier le portrait interdit d'Usain Bolt.

Une réflexion au sujet de « L’édito du Vestiaire : De l’art de battre sa coulpe »

  1. Vrai, on peut taper sur Gomez, mais le problème c’est les joueurs…surtout ceux qui s’autotitularisent…Même Bergeaud a essayé, et heureusement on a pu se passer d’une humiliation en chine

  2. On va bien rigoler avec le retour d’Armstrong! S’il était resté il en serait déjà à 10 Tours. Les 3 Espagnols n’auraient jamais gagné contre lui, ni Landis bien sûr, tout comme Roche et Delgado qui avaient bénéficié de l’accident de chasse de LeMond.
    Come on Lance! La tête de Prudhomme hier, c’était déjà du bonheur…

    Sur Federer, entièrement d’accord avec vous.

  3. Armstrong a beau vouloir faire un come back sur la Grande Boucle, mais j’ai quand même des doutes sur le fait qu’il soit admis à y participer…
    Rassurez-moi, le contraire ne serait pas crédible… non ?

  4. Prudhomme a déjà indiqué qu’il l’accepterait s’il acceptait de se soumettre au système du « passeport biologique »… ce que Armstrong a accepté. Dès lors, rien ne peut empêcher sa participation. A moins qu’Astana (spécialisé dans le recrtutement de gloires dopées), qui vient de recruter le cycliste texan, ne soit exclue du tour.
    Quelle ironie non? alors que le Tour commençait à faire le ménage, Armonstrong arrive telle une rémission du ccyclisme mondial. Je tiens à m’excuser auprès des malades du cancer pour ce mauvais jeu de mot, mais il témoigne de mon dégoût !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *