Bruits de Vestiaire

triumph.jpg

Victoria a cru que Milan était en Inde, Pavlyuchenko va bientôt racheter Tottenham et Jean-Philippe Gatien ne sait plus quoi faire pour vendre ses tables de ping-pong.

Football. C’est un peu à mi-chemin entre Dave et Tony Par cœur. L’héritage capverdien en plus. Privé du dernier Euro par ses chevilles, Ryan Babel a eu le temps de se mettre au rap. Ses textes sont aussi engagés que les tacles de Dirk Kuyt : « Je sais l’heure qu’il est, je viens d’acheter une nouvelle montre. » Il pourrait profiter de la trève pour se donner en spectacle, de La Haye à Groningue, sur une tournée au titre unitaire : le Tour de Babel.

Cyclisme. Les fidèles de notre rubrique se rappelleront sans doute le blouson rose de Mariah Carey et le plaidoyer de Bradley Wiggins pour l’anoblissement de Chris Hoy. Si les trois médailles d’or pékinoises du pistard écossais ne suffisent pas à convaincre la Reine, elle n’oubliera sûrement pas qu’il est le premier à avoir trouvé la réponse à l’Ultimate Question. Rasage ou épilation ? Sir Hoy a choisi.

Baseball. Comme Mariah Carey, il lui arrive de lancer la balle, mais il garde ses blousons roses pour les soirs de concert. Le Yankee Alex Rodriguez, qui se fait aussi appeler A-Rod, parce que ça fait moins mexicain, est une des légendes de la Major League, dont il a fini trois fois meilleur joueur. En instance de divorce, Madonna aurait trouvé le réconfort dans ses gros bras. Guy Ritchie, le futur ex-mari, préfère lui les jambes de Tania.

Basket-ball. On reste dans les sports mineurs américains avec les ennuis de santé d’Isiah Thomas, victime en fin de semaine d’une overdose de somnifères. L’ancien joueur avait été viré au printemps de l’encadrement des Knicks malgré un bilan que Michel Gomez n’aurait pas renié : 56 victoires et 108 défaites, le tout agrémenté d’une plainte pour harcèlement sexuel. Il y a en tout cas quand même mieux qu’un tube de somnifères pour s’endormir : Sport+ diffuse bien quelques matches de ProA.

Moto. La presse britannique, friande de détails, s’est toujours demandée lequel des deux avait la plus grosse. Parce que le Prince William, sur sa Ducati 1098, a longtemps humilié le frangin, Harry s’est récemment offert une Triumph (photo) à 8.000 livres. Les deux héritiers, aussi chevelus que leur grand-mère, ont participé pour la bonne cause à un enduro en Afrique du Sud. Nelson Mandela va pouvoir offrir des scooters à ses enfants.

Formule 1. Lewis Hamilton connaît pour la quatrième fois en deux mois les honneurs de nos Bruits de Vestiaire. Les Pussycats n’y sont cette fois pour rien. Son équipementier, Reebok, a demandé à l’artiste contemporain Ian Cook de tirer, à l’aide de voitures télécommandées, le portrait du pilote anglais, exposé à partir de mercredi sur le Tower Bridge. Le peintre s’est déjà mis au travail : en voici en exclusivité les premières esquisses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *