Le retour du Boomesong

Lyon domine la Ligue 1 et s’est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Comment expliquer la défaite du Parc des Princes ?

Lloris est ravi, il a du boulot. Puel aussi, il assiste au meilleur football que le monde ait porté depuis qu’il a signé à Lyon. Pour lui, la Fiorentina n’est pas une équipe minable qui défend encore plus mal que le Bayern. Des attaques à tout-va, des buts, c’est bien connu : le haut niveau fait la part belle aux attaquants et au spectacle. France 98 s’est d’ailleurs toujours appuyé sur Guivarch’.

En bon futur champion d’Europe, l’OL a compris la nécessité de faire briller ses adversaires. Bordeaux est ainsi apparu il y a quelque temps comme la meilleure équipe de France, au jeu qui rappelle la Hollande de Cruyff et son football total. Le PSG a trouvé son nouveau Weah, il est Réunionnais. Le Bayern est redevenu un monstre européen, chez qui prendre un point en marquant un but envoie au panthéon aux côtés de Philippe Tiboeuf. Bucarest confirme le renouveau de l’arsenal offensif roumain. C’est à croire que l’Europe est truffée de grandes équipes.

Mémoires d’outre-tombe

Hier, le Steaua jouait en violet et a bien failli prendre un point. Avec le trident Benzema-Juninho-Toulalan au sommet de sa forme, c’est deux buts et trois poteaux et les Italiens qui n’auraient pas dû exister. Ce fut effectivement le cas pendant 20 minutes, où Jean II Makoun eut même des airs d’Essien. Par contre, Keita ressemblera toujours plus à Govou qu’à Malouda. Par moments, on aurait même cru que Canal diffusait du TF1 sans les droits, à voir Brême enquiller dix centres en une minute sur la tête de Cris, avant le contre assassin.

A deux détails près : à l’époque, Cris ne prenait pas de petit pont sans mettre un coup de coude et Boumsong rêvait de Newcastle et de la Juve en Serie B. La légendaire maîtrise lyonnaise, faite de redoublements de passes et de feintes réussies de Juninho, a ressurgi d’outre-tombe.  Puis, Larqué s’est réveillé et Gilardino a réduit le score en s’amusant sur la tête de Mensah.

Pendant ce temps-là, Jean-Michel Aulas s’apprête à se repasser le DVD Milan-Lyon, comme chaque soir de match depuis deux ans et demi. Et la Ligue des Champions a toujours des allures de Ligue 1. Heureusement, Benzema poursuit sa route vers le Ballon d’Or.

4 réflexions au sujet de « Le retour du Boomesong »

  1. Minimum syndical pour Lyon placé dans un des groupes les plus faibles. Révèillère est blessé et absent et c’est le champion de France qui est orphelin ; ça, c’est inquiétant. Du coup, Aulas pourrait jouer du Chimbonda, on se demande si ce n’est pas encore plus inquiétant. A moins qu’il ne recrute Domenech ? A une époque, ça « cartonnait » sur le flanc droit.
    Apparemment, il n’y a que Puel (et Lacombe) qui croit que Keita est utile à une équipe. Le pauvre est à la limite de la fuite urinaire à chaque fois qu’il doit prendre une décision (passe ? contrôle ? dribble ? tir?) ; en football, ça peut poser des problèmes. Govou est ravi, c’est avec de tels joueurs qu’il renforce sa position. En plus, Delgado est toujours là.
    Comme à son habitude, Lyon a été écrasé dans le domaine aérien. Gilardino et Mutu se demandent aujourd’hui pourquoi ils ont si mal au crâne, ce n’est pas dans leurs habitudes de prendre tant de ballons de la tête. Dommage pour Canal que Bierhoff ne joue plus, il aurait fait un carton et Margotton aurait pu qualifier ce match de sublime.

  2. Merci de nous avoir suivi jusqu’ici. C’était pas trop dur à trouver ?
    On aurait eu un peu de mal à trouver un commentateur aussi réactif.

  3. C’était plutôt pas mal hier mais comme d’hab on y verra mieux en mars…ceci dit défensivement c’est toujours problématique..pour rêver plus loin il va falloir surprendre leurs futurs adversaires et le mercato peut offrir certaines opportunités.
    Pourquoi ne pas acheter zubar pour l’associer à boumsong dans l’axe? car c’est bien là que le mat blesse.
    Au milieu c nickel..devant benzema et mieux seul, maintenant pour gagner le titre je verrais bien un joker offensif. j’aurais tant aimé que l’ol recrute le montreur « d’engin » patrice loko cela aurait peut être calmés les « hardeurs »de la femme tant aimé de fred et sur le plan footbalistique désarçonnés quelques defenseurs très complaisants de ses exhibitions..

    en résumé avec cette équipe ça sent le quart de finale au mieux ,maintenant si JMA joue l’effet de surprise….on sait jamais

  4. Les voies d’Internet étaient impénétrables pour moi jusqu’il y a peu. Aussi, ai-je eu du mal à trouver la porte.
    Les joueurs de Chelsea de ce soir l’auraient même trouvé avant moi, c’est dire si je suis lent. Cela dit, il est important de faire une bonne opposition en trottinant juste avant un gros match contre Arsenal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *