Jean-Baptiste engrange

krikri2

Denisot était trop occupé à recevoir un nageur qui n’a jamais rien gagné d’important et ne possède aucun record significatif pour se préoccuper d’un vrai champion français. Définition.

Il fut un temps où Le Vestiaire, qui ne sait pas vraiment manier l’ironie, inscrivit Denis Rey au panthéon des plus grand skieurs français. Ce même Denis Rey, quelque peu choqué par le clin d’oeil,  frôla la dépression. La question était posée : un champion est-il censé gagner ? Jean-Baptiste Grange fut tenté d’apporter la réponse et intégra aussi sec le Top 3 des meilleurs skieurs de l’Histoire tricolore. En 4 courses, le palmarès national ne connaissait plus que Killy et Alphand.

Notre spécialiste avait décelé dès son premier podium la saison dernière, l’éclosion certaine de la star qui se dissimulait derrière un simple skieur de combiné, modeste bronzé des mondiaux de ski, désormais ancien espoir. Comme une récompense, JB laissa s’envoler la coupe du monde de slalom lors de la dernière course.

Le veau et la grange

Le suspense est mince, cette année Grange terminera la saison avec le trophée de champion français de L’Equipe. Il pourrait même être champion du monde en février s’il décidait de finir ses courses et remportera également le classement général de la Coupe du monde. Grange n’est pas très loin de Crétier ou Piccard. Il est juste largement devant. Si Jean-Baptiste Grange n’est pas encore champion olympique, c’est à cause du temps. Alberto Tomba se soignait mieux, mais disparaîtra quand même des palmarès, pas Aamodt. Et Adrien Duvillard ?

S’il déclare avoir appris à gérer la pression médiatique, il ne connaît toujours pas l’adresse de la plaine Saint-Denis et a vaguement entendu parler du coiffeur de Chamoulaud, pas suffisant pour le dénoncer. Richard Gasquet attend la sortie de Dragon Ball evolution, d’où Petit Coeur sera absent, rien n’est indiqué sur Krilin (photo). Frédéric Michalak a vendu des hamburgers et des espoirs, mais désespoir. Salviac se retourne dans sa tombe : le petit Prince n’était donc qu’un bouquin, Direct 8 une chaîne de télévision, Lagrange un joueur du SUA ou du SCO.

Pendant ce temps-là, Stéphane Tissot.

3 réflexions au sujet de « Jean-Baptiste engrange »

  1. « Denisot était trop occupé à recevoir un nageur qui n’a jamais rien gagné d’important et ne possède aucun record significatif pour se préoccuper d’un vrai champion français. »

    A sa décharge, Leveaux risque de quitter la catégorie des nageurs « sans titre important ni record significatif » assez rapidement….

  2. « Le suspense est mince, cette année Grange terminera la saison avec le trophée de champion français de L’Equipe. »

    hum j’aimerai bien partager votre optimisme mais même en remportant les chpts du monde, l’Equipe préfèrera probablement consacrer un nageur ou Sebastien Loeb. Je me souviens de l’année où Raphaël Poirée avait écrasé de toute sa classe la saison de biathlon en 2004, comme rarement un français n’avait dominé son sport. Résultat : 6e. Ah oui c’est vrai c’était une année olympique

    « Il pourrait même être champion du monde en février s’il décidait de finir ses courses  »
    on croise les doigts

    « remportera également le classement général de la Coupe du monde »
    cette saison ? si oui là vous y allez un peu fort ! JB n’a pas (encore) la polyvalence et la solidité d’un Svindal capable de gagner dans 4 disciplines sur 5. Je ne le vois pas gagner le général avant au moins deux ans, le temps qu’il s’aguerisse en géant et dans les disciplines de vitesse.

    en tout cas ravie de voir que Le Vestiaire s’interesse au ski alpin et mise gros sur JB 😉

  3. Petites précisions, nous avons bien dit « à la fin de la saison » pour le trophée L’Equipe, il s’agit des récompenses 2009. Evidemment il n’aura rien en 2008 et c’est bien mérité. Pour le reste, ce n’est bien sur pas une science exacte, mais il n’en sera pas loin. Et s’il n’est pas champion du monde cette fois, il ne le sera jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *