Sébastien c’est flou

r12

Le site officiel de Toro Rosso a abandonné le Français pour le Japonais et les fans de La Bourde s’interrogent : quelle langue parle-t-on à Laigné-en-Belin ?

Si Paul Newman était encore de ce monde, il n’aurait pas eu à partager avec Carlos et Depardieu les rétrospectives de l’année 2008. Il ne regretterait plus d’avoir arrêté sa carrière au bon moment et se demanderait quel mauvais remake lui joue son protégé à lunettes. Sébastien Bourdais lui a refait en quelques mois toute sa filmographie : Ce Monde à part, Virages, L’Arnaqueur, Les Sentiers de la perdition, La Couleur de l’argent.

Il ne lui en resterait qu’un seul à tourner – Le Verdict – mais comme General Motors et Ross Brawn, l’industrie cinématographique n’est pas épargnée par la crise. La production chercherait même à imposer sa doublure japonaise, moins coûteuse, mais personne n’est dupe : il n’y a bien qu’à Marseille et au Marineland qu’on remplace un manchot par un autre.

Les 12, Sato part

Bourdais, son maigre salaire à part, n’est pas plus riche qu’il y a deux mois, quand Le Vestiaire dressait un bilan sans concession (automobile) de sa première saison catastrophique. Le talent ne s’achète pas, nous avaient alors répondu Pedro Diniz et Gaston Mazzacane. Sato n’a pas voulu les croire; du moins jusqu’à ce que Subaru, Kawasaki et Honda se chargent de rappeler à Toro Rosso que l’herbe n’est pas beaucoup plus verte au soleil levant.

Si la Scuderia du pauvre hésite encore entre la peste et le coléreux, c’est qu’elle espère bien choper autre chose avant les premiers essais libres de Melburne. D’après nos sources minérales, Red Bull aimerait associer l’expérience de Jenson Button aux oreilles de Buemi. L’attribution du numéro 12 (photo), le seul laissé vacant cette semaine par la FIA, dépendra donc du rachat de Honda  Racing. Les fans de Bourdais peuvent toujours se cotiser.

Pendant ce temps-là, Alessandro Zanardi s’est reconverti sur deux roues.

2 réflexions au sujet de « Sébastien c’est flou »

  1. Toutes ces hésitations pour faire une saison en fond de grille. Ils ont qu’à prendre Sato s’il amène quelques dollars, sinon on a vu en 2008 que Button sait très bien se débrouiller quand il s’agit de faire dernier ou avant-dernier des qualifs!

  2. Et l’inattendue arriva ! Le yen dégringolant avec les sponsors de Sato , Bourdais conserve son volant momo tulipe diamètre 32. Espèreront qu’il ai eut à noël le pédalier tuning alu avec l’accélérateur ajouré ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *