Le Nevers de la médaille

Felipe Massa est le nouveau champion du monde 2008 virtuel à titre posthume prévisionnel. A part ça et la moitié du règlement, rien ne change en F1.

C’est sans doute, avec le ping-pong et le beach-volley, un des seuls sports dont les règles changent plus souvent que les interfaces de Facebook (devenez fan du Vestiaire ici). Le titre F1 ne se jouera plus aux points, mais au nombre de victoires : la FIA en a décidé ainsi, en concertation avec elle-même et les banquiers d’Ecclestone, et Dieu seul sait ce qu’elle peut encore inventer d’ici deux semaines.

Il faudrait peut-être lui dire que Schumacher a arrêté la compétition, que les deux derniers championnats se sont joués sur le dernier Grand Prix et que Piquette et Nakajima ne sont jamais à court d’idées pour dynamiter une course. A part un peu plus de confusion chez les lecteurs du blog de Jean-Louis Moncet, la nouvelle réglementation ne devrait pas apporter pas grand-chose. Mais à quelques médailles près, Bernie a eu ce qu’il voulait, et c’est bien là l’essentiel.

KERS que c’est ?

Et pendant que tout Nevers salue la réforme en silence, la vitrine du sport automobile exposera cette saison des monoplaces bâclées, dénuées d’esthétisme et d’identité (vidéo). Au chasse-neige frontal s’ajoutera un système que personne ne veut et ne maîtrise. Comme Sylvain Mirouf, le KERS aura pour seul intérêt de redistribuer les cartes : McLaren brouille parfaitement les siennes jusqu’ici et la femme de Ross Brawn ne lui en veut déjà plus d’avoir hypothéqué leur chalet suisse.

De là à penser que l’Orni de Brackley peut gagner les trois premières courses de la saison, il y a un pas que Barrichello franchit chaque hiver avec plus en plus de rhumatismes. Jean Todt, Ron Dennis, Coulthard et Fisichella enfin partis, le Brésilien est le dernier témoin au cul (à) l’air d’une F1 compétitive, sans règles artificielles ni restrictions budgétaires.

Et si Mosley, pour réduire les coûts, commençait par s’attaquer au premier poste de dépenses de la FIA : les honoraires des putes de Chelsea ?

Une réflexion au sujet de « Le Nevers de la médaille »

  1. En attendant , Seb Bourdais vient de faire une splendide qualif en devancant Hamilton ! si c’est ça c’est pas de la promo pour le GP de france !

    quoi ? Hamilton n’a pas roulé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *