La deuxième Crouch

Alors que la France de Ribéry étrillait la Lituanie dans son jardin, John Terry et Wayne Rooney ont attiré l’attention de nos confrères avec leur célébration capillaire du but victorieux de l’Angleterre contre l’Ukraine, mercredi. Peter Crouch avait pourtant frappé encore plus fort. Le Vestiaire vous raconte pourquoi en images.

Souvenez-vous. Peter Crouch, avant, c’était ça, un attaquant maladroit et pas bien futé, plus connu pour sa danse du robot que ses qualités balle au pied :

Et puis opérateur téléphonique, dont nous tairons le nom, a réussi à débaucher le géant de Portsmouth. La T-Mobile dance était née :

Dans un récent sketche pour l’opération de charité Red Nose Day, l’humoriste britannique James Corden lui avait alors suggéré d’évoluer un peu (à 1’54 ») :

Buteur (avec ses pieds) contre l’Ukraine, mercredi, ‘Crouchy’ a pu inaugurer la danse du tir à la corde. Jusqu’où poussera-t-il le ridicule des célébrations ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *