L’édito : Secret story

fouille2

Pamela, Jaked 01, Wurtz, Lièvremont, Nastase, Thierry Champion, Michael Jackson, Mouss Diouf. Que cache donc Dimitri ?

Papy a pris son courage a deux mains. Il veut que Domenech gagne tout. Personne n’a osé le mettre au courant qu’on n’avait plus vraiment le choix. Plutôt que de virer son sélectionneur, il copie sur son arrière petit-fils et fait son petit caprice. Oh les salopes, pourrait s’ecrier Lièvremont en observant les caméras de surveillance de nuit de Wellington. Marc, c’est décidément l’homme de la situation : ses hommes n’ont perdu que deux fois en trois matches et créé un incident diplomatique. Qui oserait imaginer une démission de tout le bloc fédéral après un tel scandale ? C’est un peu comme si Jonah Lomu signait à Marseille-Vitrolles, la demi-finale du Mondial 1999 était donc un marchepied vers le haut niveau. On dit merci qui ? Qui a dit Jo Maso ?

X-glide, aux frontières du réel

C’est l’été, Intervilles commence, les Jeux Méditerranéens aussi. Si le coeur de Wurtz hésite encore à revenir, Amaury Leveaux fonce tête baissée. Qui serait assez malin pour nager avec la combinaison que l’on voudrait voir intedite ? Pas Leveaux, qui a bien fait de sortir couvert. Les combinaisons, de toute façon, il n’a jamais été contre. En plus, Amaury avait besoin d’un truc depuis qu’on lui a interdit de nager sous l’eau, ses branchies ne sont pas encore homologuées. Bousquet le rappelle souvent, la combinaison tu la fous à l’eau elle va pas nager tout seul. Virenque disait pareil de l’EPO, et Gasquet de Pamela. Pour Bastareaud, on n’a pas les prénoms.

Pendant que Gilles Simon humiliait le nouveau Nastase pour devenir le grand outsider londonien à quelques heures de sa rencontre avec le tueur de Français, l’étau se resserrait sur Thierry Champion, qui n’en finit plus de susciter la suspicion. Présenté comme un alcoolique cocainoman par un certain Mozart, il est en plus présenté comme son entraîneur par Julien Benneteau. Déjà dans l’oeil du cyclone, Champion a été rattrapé par sa réputation lors d’une petite course de vélo amateurs.

Pendant ce temps-là, Armstrong a eu droit à sa classique interview complaisante. Eh oui, il sera bien sur le Tour. Jusqu’à quelle étape ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *