Ligue 1, Bordeaux : Gouffran indirect

black

Un mois après le titre de champion, c’était l’heure de la reprise au Haillan. Laurent Blanc a failli ne pas reconnaître ses joueurs. Où se cachent ses têtes de Turcs ?

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Souleymane Diawara a longtemps cru qu’on pourrait le croire, deux semaines au moins. Juillet est le mois des moissons, Chamakh n’allait quand même pas échapper au fauchage. La machine à regrets s’est emballée, Souley et ses CD, Souley et l’ambiance d’avant match, Souley et son amitié, Souley et sa bonne humeur. On en oublierait presque qu’il joue en défense centrale et qu’il est pas très bon. Ciani n’a probablement rien d’un bout en train, part-il pour autant avec un handicap ? Planus n’a pas l’air inquiet, sûrement l’effet Carrasso. Trémoulinas titulaire ? Sûrement l’effet Jurietti-Placente.

Sertic de diamants

Evoquer la rumeur Diomansy Kamara pourrait nous valoir à juste titre des poursuites pour injure. Ciani, Carrasso, il ne manque donc que Plasil pour être complet sur le recrutement. Il pourrait d’ailleurs manquer quelques matches que Bordeaux aurait toujours l’air au complet. Sûrement sa formation monégasque. Diarra et Gourcuff dans l’axe, Gouffran et Wendel sur les côtés, où est Lucho Gonzalez se demande la sphère médiatique. Menegazzo peut bomber le torse, même s’il n’est pas nouveau il n’aurait pas complètement tort.

Soit n’importe quel club turc pourrait devenir champion de France, soit Bordeaux a joué une saison à 50% de ses possibilités pour finalement se rendre compte pendant 11 matches qu’à 80% ça suffit largement. Si ça pouvait donner des envies de saison pleine à Zidane et Wendel, la Ligue des Champions deviendrait intéressante. Cavenaghi se dépouille pour montrer qu’il est encore là, ça n’empêche pas de se raser. Au moins un qui prend Bordeaux pour un grand club, ça commence par là. Gouffran a découvert qu’il savait marquer des buts importants, quitte à tuer sa famille. Un petit effort et il rapportera pas mal de pognon. Evidemment, les 20% restants c’est Chalmé qui régale, les deux pieds décollés du sol s’il vous plaît. Champion de France sans gardien, sans côté gauche, avec Diawara : Blanc était handicap combien au golf ?

Marouane chimique

Il reste Chamakh. Il a acté son départ depuis plusieurs semaines, mais visiblement il n’est pas notaire. Son grand oral n’avait d’ailleurs pas convaincu. Mis sous tutelle, il a la dépression heureuse puisqu’il joue, gagne et reste indispensable. Mais la dépression gagne du terrain, il pourrait être mis sous curatelle bientôt, Papa hésite sur la marche à suivre : un QCM sur Blackburn avec 3 propositions : A/ un club de merde, B/ un club de merde, C/ le club de Gaël Givet. Ou une paire de claque parce que le chantage c’est pas beau. L’adolescence a des bons côtés, on passe vite à autre chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *