Real Madrid : Le Kaka de l’Higuain

 mad

Très bon Madrid, CR9 remuant, le Clasico a porté ses fruits  : le grand Real renaît de ses cendres sans Benzema. Quelqu’un aurait-il le score final ?

Madrid a donc réalisé le week-end dernier son meilleur match de la saison malgré la rentrée de Benzema. La presse salue unanimement l’exploit, quand la France faisait match nul avec la Roumanie et la Serbie c’était aussi le cas. Le Vestiaire s’est donc trompé sur toute la ligne. Benzema n’est pas indispensable au Real. Le Real ne perd pas quand Benzema ne joue pas l’essentiel du match. Le Real ne  perd pas quand Raul joue en même temps que Benzema. Higuain est impressionnant même quand l’adversaire n’est pas Zurich. Ibrahimovic marque aussi contre les grandes équipes. Pellegrini est la hauteur de sa fonction et ne fait jamais jouer que des milieux et attaquants axiaux ensemble. La défense du Real n’est pas catastrophique et Pepe ne commet jamais d’erreur de marquage. Barcelone n’est pas devenu une équipe quelconque du haut-niveau européen. Débriefing.

Le résultat

Selon nos informations, Barcelone l’aurait emporté 1-0. Madrid aurait cadré 2 frappes. Majestueux. Le Vestiaire ne maîtrise pas vraiment son sujet.

Le duel

Higuain : 0 tir, 0 passe, 12 ballons perdus, en 94 minutes.

Benzema : 3 tirs, 1 passe, 1 ballon perdu en 27 minutes.

Higuain est majestueux, Benzema n’existe plus. Le Vestiaire ne maîtrise pas vraiment son sujet.

Pellegrini

Benzema, Higuain, Raul, Kaka, 4 joueurs axiaux pour finir le match. Higuain titulaire plutot que Benzema qui rentre à la 70ème, et encore il garde le futur pichichi dans les pattes. Cristiano qui joue une heure en cadrant une frappe. Le Real qui perd le match le plus important de la saison face à un Barça fantomatique qui n’a tiré que 8 fois. Pellegrini a été majestueux. Le Vestiaire ne maîtrise pas vraiment son sujet.

Bonus

Les statistiques de Cristiano Ronaldo qui n’a pas pris la place de n’importe quel joueur en forme : 4 tirs, 1 cadré, 0 passe, 14 ballons perdus en 66 minutes, des chiffres que seul Higuain peut envier. Très en forme, au moins autant que Pellegrini qui a décidé de le remplacer au moment où il commençait à se sentir bien. Heureusement que le Real n’était pas mené et que l’entraîneur a la main sur son équipe, son staff et ses médecins. Le Vestiaire ne maîtrise pas vraiment son sujet.

« Le Classico de ce week-end prouve que vous n’maîtrisez pas vraiment votre sujet. Le poker peut-être ? »

9 réflexions au sujet de « Real Madrid : Le Kaka de l’Higuain »

  1. le vestiaire lit peut être mieux l’avenir que Raymond mais se laisse dépasser par sa puissance et relâche sa maîtrise de l’orthographe « l’entraîneur à la main »
    De plus comment ne pas mentionner la domination du Barça à 10 contre 11 ?

  2. Non mais il faut arrêter les analyses dégueulasses.
    Le Barça a dominé ? Tiens tiens.
    Faire tourner le ballon sur la ligne médiane ça compte M.Pivot ?

  3. Quel rapport ?
    Barcelone a l’habitude de faire tourner le ballon plus près du but adverse mais bon.

    Si Zlatan ne marque que contre les petites équipes, et que le Réal en est une selon vous, alors tout se tient… Par contre si les Méringués remportent la Liga et le Barça la Champion’s League avec un but du Suédois en finale, ma foi on vous aura prévenu.

    Eto’o ballon d’or non ?

  4. faire tourner le ballon que ce soit sur la ligne médiane ou pas a toujours permis à barcelone de faire la différence, (rapport) contrairement à l’edf pour qui ce genre d’exercices périlleux se solde par une perte de balle d’anelka après des dribbles sur 1m².
    Barcelone n’a pas besoin d’enchainer les actions qui ne donnent rien pour dominer, la patience du barça n’est à confondre avec de la passivité, de la fébrilité comme sait les afficher l’edf.
    Même Abidal a faillit marquer…je sais pas ce qu’il vous faut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *