La Légende : Bogey night

Le Vestiaire reprendra la suite normale de ses programmes après ce cours intermède.

gogo2

Peut-on annoncer le Top 50 comme objectif et terminer la saison 107e ? Ou la fabuleuse histoire du golf français.

La saison 2009 vient de se terminer, et le golf français est en émoi. Evidemment, personne n’en a entendu parler, mais Grégory Bourdy est devenu le porte drapeau français. Il est aussi 88e mondial, l’ironie du sort frappe souvent sans prévenir. Pendant ce temps, Thomas Levet est passé second dans la hiérarchie, ça veut au moins dire qu’il sont deux. Van de Velde ne voit pas bien le rapport, lui qui a fini 83e de l’Open de Hong Kong 2009, juste devant Levet, heureux 119e. Cette fois, ce n’est pas de l’ironie, quoique si on cherche bien, on trouve : la France a annoncé sa candidature à l’organisation de la Ryder Cup 2018.

Levet de boucliers

Bien entendu, c’est à Levet qu’on demande de dire pourquoi c’est une bonne chose. Ça aurait pu être la récompense de sa victoire à l’Open d’Espagne en mai, malheureusement son dauphin était Paraguayen. C’est surtout l’occasion de rappeler qu’il a gagné la Ryder avec l’équipe européenne, c’était en 2004, il était 5e joueur européen. Il a aussi terminé devant Tiger Woods un week-end de juillet 2002. Heureusement, ça ne s’est jamais reproduit et depuis il se fait surnommer Mythomas.

Pendant ce temps-là, le golf devrait redevenir discipline olympique en 2016. La carrière de Thomas Levet fêtera ses 28 ans, Thomas Levet ses 48.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *