L’Edito : On refait le moche

ronnie

Paris-Dakar, Sandrine Aubert, le retour d’Hénin de grande taille, le sport est donc encore en vacances. Il faut pourtant écrire un édito.

L’année 2010 a démarré à Montauban pour le Vestiaire avec l’affiche au sommet du Super 14.   Notre chroniqueur a d’abord cru s’être trompé de stade. Pas le moindre Glas, Hernandez ou Dominici à l’horizon, le joueur le plus connu porte bien un casque mais en tribune de presse. Mais face à l’absence de Thierry Dumas et malgré le niveau de jeu pratiqué, nous n’étions pas Armandie, ou alors Castres pourrait être leader du championnat. La suite appartient à Cédric Rosalen et à lequipe.fr.

3ème minute :Rosalen se charge de la première pénalité de la rencontre, des 40 mètres côté droit, mais se troue totalement, en ne trouvant ni le cadre ni la puissance.

11 ème minute :Rosalen se charge de la pénalité, plein axe aux 40 mètres. Cette fois-ci, le cadre y est, mais la puissance, toujours pas…

20 ème minutes :Rosalen poursuit sa série de coups de pied arrêtés manqués sur une pénalité des 40 mètres, légèrement excentré côté gauche…

Rose Haleine

A la surprise générale, le dénommé Rosalen préférera la touche sur la pénalité suivante. A la surprise générale,  Montauban ne s’imposera pas, mais ne perdra pas non plus. En face c’était le Stade Français mais ça fait longtemps que Nick s’est fait la Mallet.
Pendant ce temps là à Pampelune,  Higuain a encore fait un match de merde mais cette fois il n’a pas marqué à la surprise générale. Ibrahimovic n’est donc pas jaloux. Heureusement, Angers domine la ligue Magnus et ça c’est du sport, mais quel sport ?

Et Mehdi Baala médaillé de bronze olympique, c’est quoi ? C’est demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *