Coupe du monde, France-Costa Rica : Costa gavera

lefou

L’équipe de France a offert du sourire, et après tout, n’est-ce pas avec un sourire qu’on gagne une Coupe du monde ?

Depuis la fin du Domenech Show et la prise du pouvoir de l’Escalettes Show, les choses ont bien changé. Désormais, ce sont les joueurs les plus nuls qui déclarent forfait, les schémas tactiques évoluent et les adversaires classés quarantièmes au classement Fifa sont battus.

Hier soir, on s’attendait donc à voir une défense cul de jatte, liée surtout à des joueurs unijambistes, qui n’ont jamais été bons ensemble en équipe de France. On s’attendait aussi à ce que le Costa Rica soit quarantième équipe mondiale et donc marque et ne joue qu’une mi-temps. On s’attendait aussi à voir un Valbuena crâneur assumé qui tenterait de marquer sur tous ses ballons. On s’attendait, pourquoi pas, à voir une équipe désorganisée, comme d’habitude, dans une tactique qu’il faudrait bien deux ans à rôder, des latéraux qui ne réussissent pas un centre, Toulalan qui court partout. Et bien sûr ,un Ribéry à qui on filerait le ballon pour faire la différence tout seul avant d’aviser les rares fois où c’est bloqué. On a beaucoup vu Ribéry.

Nous on a Aimé

La différence, c’est Gourcuff 2 qui l’a finalement faite par rapport à son niveau habituel. Après avoir rien foutu pendant six mois, le fils de l’entraîneur lorientais a trouvé les ressources pour tenter deux-trois trucs sans se contenter de défendre. Se dégager du marquage, prendre trois mètres et armer une frappe n’est pas si simple quand on a sur le dos un milieu du Deportivo Saprissa et un de La Gantoise. Seul le Costa Rica sait produire de tels miracles. Mais les miracles ont leurs limites et ne peuvent pas permettre à Evra 2 de devenir bon, à Gallas 2 de retrouver ses 25 ans, à Abidal 2 de ne pas coûter d’occasion énorme ou à Sagna 2 de faire oublier Sagna.

La nouvelle tactique a porté ses fruits : filer le ballon à Ribéry, seul rescapé de la génération Domenech, qui a offert le premier but, donc le deuxième, puisque le premier appartient toujours à l’adversaire, hospitalité oblige. Gourcuff s’est donc montré une nouvelle fois décisif à sa façon. Les dribbles chaloupés de Diaby ? Stoke City en cauchemarde, le Camp Nou en redemande. On aurait aussi aimé voir Anelka, Gignac, Henry ou Govou à l’essai, mais le nouveau sélectionneur fait des choix, on a vu Diarra. Il n’a fait qu’une passe décisive au Costa Rica. Dans Costa Rica, il y a Costa et Rica. Dans Winston Parks joue à Timisoara, il y a Timisoara.

Mais ça devrait encore mieux se passer face au numéro 55.

8 réflexions au sujet de « Coupe du monde, France-Costa Rica : Costa gavera »

  1. Parfait. Quand on voit la faiblesse de l’adversaire et comment il a réussi à faire déjouer la défense française en venant 3 fois dans les 30 derniers mètres, c’est positif. Offensivement, il ne faut pas être injuste avec l’équipe de France ; c’est difficile de jouer sans avant-centre. Peut-être que l’entrée de Henry à la mi-temps aurait pu être utile ? Ou pas.

  2. Hulk, t’es démasqué, c’est toi le spécialiste football du vestiaire ! Cesses donc de t’auto-congratuler ! Charlatan !

  3. C’est pas très gentil pour notre spécialiste qui est censé être drôle, ni pour le linguiste Alain Rey qui n’aurait jamais écrit « cesse donc » avec un s.

  4. Je suis tout simplement en accord avec l’idée générale de l’article. Ceux qui sont satisfaits de cette Équipe de France ne ne voient pas plus loin que leur pif. J’ai entendu ou lu le mot « panache », je n’ai pas compris le rapport. A moins que l’on parlait d’une soirée au Zaman ? Mais c’est un peu léger, la bière , quand même. Gasquet peut-il donner son avis ?

  5. Moi je pense que ce match est porteur d’espoir. Il a mis en évidence le fait qu’ Abidal est bien le meilleur défenseur central du monde, qu’ Anelka est bien le plus talentueux attaquant du monde, que Gourcuff est bien le meilleur tireur de coup franc du monde, que Malouda est en pleine bourre, que Mandanda n’est pas surcoté, que Govou n’est pas fini, qu’ Henry est bien le meilleur cireur de banc d’Europe. Sinon on voit bien que l’honneur et la fierté de porter le maillot restent toujours les meilleurs produits dopants (cf le Miracle Valbuena, et dans une certaine mesure le miracle Cissé) après l’EPO, les anabolisants, la coke, le fric et les paris.
    Rendez vous le 11 juillet en terre inconnue, je crois que l’on a pas fini d’être surpris par cette équipe.
    Surtout si Anelka reste sur le banc pour jouer aux cartes avec mandanda et carasso, on a peut être une chance. Mais une chance de quoi?

  6. Alors là Kannsen, tu m’la coupes! Tu penses vraiment que notre exellent camarade Hulk serait là pour faire la claque? I can’t believe it, comme dirait une joueuse française en 2ème semaine à Roland Garros!
    En parlant d’Alain Rey, bien le bonjour à Little Bob.

  7. En attendant l’article qui analysera la performance magistrale de l’équipe de france contre la tunisie, j’en profite pour faire le rapprochement en ce dimanche de huitième à RG entre la défense des bleus, le tennis de Murray et la perspicacité de Jean Pierre Christian. Et Big up à feu Gary Coleman, puisque les intellectuels sont à l’honneur.

  8. Moi je pense que ce match est porteur d’espoir. Il a mis en évidence le fait qu’ Abidal est bien le meilleur défenseur central du monde, qu’ Anelka est bien le plus talentueux attaquant du monde, que Gourcuff est bien le meilleur tireur de coup franc du monde, que Malouda est en pleine bourre, que Mandanda n’est pas surcoté, que Govou n’est pas fini, qu’ Henry est bien le meilleur cireur de banc d’Europe. Sinon on voit bien que l’honneur et la fierté de porter le maillot restent toujours les meilleurs produits dopants (cf le Miracle Valbuena, et dans une certaine mesure le miracle Cissé) après l’EPO, les anabolisants, la coke, le fric et les paris.
    Rendez vous le 11 juillet en terre inconnue, je crois que l’on a pas fini d’être surpris par cette équipe.
    Surtout si Anelka reste sur le banc pour jouer aux cartes avec mandanda et carasso, on a peut être une chance. Mais une chance de quoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *