Lyon-PSG, Gourcuff : Va te Vercoutre!

En sortant du Grenier à la 84e quand Lyon menait 1-0, Yoann Gourcuff a encore pesé de tout son poids sur le match. Il est décidément inarrêtable, Kombouaré reverra donc Valenciennes.

L’équipe de France était donc un bain de jouvence dont il a bien profité. Peut-être le niveau de la Roumanie et du Luxembourg étaient-ils aussi en cause mais au diable l’avarice, le Benfica est le Benfica et un but est un but. C’est ce que commence à se dire Lisandro en comptant le nombre de passes décisives de son Zidane personnel. Ciani était certainement plus facile à trouver dans le jeu. A 1-1 en tout cas, Gourcuff a sonné la révolte. Effrayé, Kombouaré a fait entrer tous ses attaquants qui ont fini par marquer le deuxième. Et à 2-1, Gourcuff a sonné la révolte, et frappé, cette fois, selon L’Equipe : « Gourcuff s’offre une première frappe de 30 mètres. Cela passe à côté du but de Coupet. » Il a tout tenté, comme taper les coups francs lointains, mais il ne pouvait tout de même pas gâcher la dernière occasion. Lisandro s’en est chargé, Puel ne laisse jamais ses meilleurs joueurs seuls. A part Lloris face à 20 occasions adverses, cette fois il s’appelait Vercoutre et Lyon a perdu.

Stat à domicile

La bonne série est rompue, Gourcuff ne marquera pas à Gerland pour le troisième match d’affilée. Avant ces trente minutes de Galla, Arles-Avignon était passé par là. Briand avait encore marqué sur corner, mais Gourcuff avait eu la malchance d’être remplacé par Pjanic deux minutes plus tôt, à la mi-temps en fait. Arles ne menait pourtant que 1-0. Décidément ça tombe mal.

Pendant ce temps-là, 20 minutes.fr a commenté le match en toute impartialité : « 72e, Pjanic tente une frappe Gourcuffienne. 10 mètres au-dessus. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *