Ligue 1, Bordeaux : Plus Modeste tumeur

 

 

Ils ont tous cru qu’ils étaient bons, ça n’a réussi à aucun. Mensonge d’état ou œuvre d’un gourou ?

Carrasso : Que lui reste-t-il à part ses voyages en équipe de France et quelques expulsions pour éviter de voir tous les matches jusqu’au bout ? Pourtant, à un moment donné, ça l’a amusé d’arrêter les tirs adverses, y compris contre le Maccabi Haifa. Même les buts que Ciani lui marquait ne le dérangeait.

Ciani : Aussi mensonger que ça puisse paraître, en 2009 Ciani ne perdait pas un duel et marquait plus pour son camp que contre. Il devait faire le Mondial, mais France-Espagne et Lyon-Bordeaux sont passés par là. Le but pris sur une touche contre l’Olympiakos, parce qu’il a confondu sa droite et sa gauche, n’était finalement pas un hasard. Il est monté tellement haut qu’il doit autant sa sélection que sa dépression à Laurent Blanc.

Planus : Lui aussi a connu ce qu’il n’aurait jamais dû connaître : une ovation de Chaban un soir de quarts de finale de C1. Il n’était pas programmé pour ça, comme il ne l’était pas pour aller à l’autre bout de la planète supporter les Bleus. Mais Gallas avait besoin d’un remplaçant. Depuis, il a été soit blessé, soit Judas de Tigana.

Chalmé : Il n’y a pas d’âge pour arrêter une carrière. A 29 ans, la pointe de vitesse d’Issiar Dia peut vous tomber dessus lors d’un banal Bordeaux-Nancy. On peut coûter un but, perdre le titre et sa place sans que personne n’y trouve rien à redire.

Trémoulinas : Il est en fait défenseur. Ceux qui ont vu Le Mans-Bordeaux en 2010 pourront dire qu’il a bien caché son jeu. Avant, il avait  au moins ses passes décisives pour affirmer le contraire. Mais Blanc ne s’est plus laissé avoir depuis qu’il est parti.

Lamine Sané : Blanc lui-même disait que venir de Lormont et jouer contre le Bayern, c’était extraordinaire. Il ne joue plus contre le Bayern.

Pendant ce temps-là, Alou Diarra fait la route Marseille-Bordeaux tous les jours, Yoann Gourcuff a trouvé un certificat médical d’inaptitude et Wendel et Fernando se sont spécialisés dans la haute finance. Sinon, pour Chamakh, il y a toujours du boulot pour les Frenchys dans la restauration à Londres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *