L’Edito : Estebanez, Tao, les cités d’or

Les mondiaux de vélo ont eu lieu il y a quelques jours. On avait complétement oublié de vous en parler.

Depuis ce week-end, la France d’en bas roule toujours en super 5, mais cette fois les jantes sont chromées. Et oui, la journée de ligue 1 était sans aucun doute, ayons le sens de la mesure pour une fois, la plus facile de l’histoire des paris sportifs. Sous le parrainage de Bordeaux, bien-sûr, qui s’est évidemment fait reprendre deux buts en 3 minutes, les 3 dernières. Modeste était rentré à la 83ème. Désormais, si les neutrinos peuvent aller plus vite que la lumière, les girondins font eux aussi mentir les lois de la physique. Un jour ils mèneront certainement 3-0 à la 90ème et perdront 4-3. Puis ils seront enfin capables d’en prendre 5 en une minute. Alors s’offrira à eux la plénitude de la ligue 2, du National et pourquoi pas du CFA. Le centre de formation des apprentis. Laurent Blanc n’a pas fini de faire des miracles.

Jallet le fer

Tout cela a logiquement éclipsé le jeu défensif de Cissokho qui avait de toute façon déjà été excusé par un mec qui coûtait 40 millions et qui à force d’être décisif 3 matchs sur 4 en vaut déjà le double. Lloris est peu plus cher, c’est donc quelqu’un d’autre. On parle bien-sûr d’Higuain dont le ratio frôle le but par quart d’heure. En liga et contre la Corée uniquement, mais quoiqu’il en soit le Real est rassuré, il pourra se passer de Benzema et de ses 20 buts en 33 matchs de ligue des champions jusqu’à la fin de la saison. Ce coup-là était sans doute moins facile à deviner puisqu’on vous en a parlé la semaine dernière : tout a changé à Madrid. Même Zidane qui à quelques jours du France-Bulgarie du pauvre fait une belle déclaration d’amitié à son pote le grand requin Blanc.

Pendant ce temps-là, les parieurs du samedi avaient aussi joué  in extremis la victoire du Tonga. Pourtant la cote de la France était tentante mais il faut parfois savoir être raisonnable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *